Le SYNPHOT réclame des meilleures conditions de travail

97

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a organisé ce mercredi à Lomé un sit-in pour exiger de meilleures conditions de travail.

 

Sur la table plusieurs revendications. Des revendications qui font état des conditions difficiles et minables dans lesquelles travaillent les médecins. La première concerne la modernisation des structures hospitalières publiques et le recrutement de médecins et infirmiers, la seconde porte sur l’intégration des personnels soignants non-fonctionnaires. Enfin, à l’instar des enseignants, le SYNPHOT demande un statut particulier pour la profession.

 

« Le système de santé est sous perfusion. Nous devons trouver les moyens avec les pouvoirs publics d’administrer un traitement efficace et adapté » à déclaré le porte parole du syndicat, Atchi Walla .

 

Des sit-in qui deviennent récurrents, ce qui ne favorise pas les patients admis dans les centres de santé. Des discussions pourraient s’ouvrir prochainement avec le ministère de tutelle afin qu’une issue favorable soit trouvée à la crise qui dure déjà des semaines.

Laisser un commentaire