Le pasteur Edoh Komi réclame le prophète Moungonga Maranatha

71

Que les autorités judiciaires œuvrent davantage pour que la culpabilité soit établie ou non à travers un procès offrant au prophète Moungonga Maranatha les garanties indispensables à sa défense, c’est le plaidoyer que fait le Mouvement Martin Luther King (MMLK) en dénonçant la détention préventive trop longue du prophète Moungonga Maranatha et sa femme.

En effet, bientôt deux ans que le prophète Maranatha a été  déféré avec sa femme à la prison civile de Lomé, et ce couple n’est pas toujours situé sur leur sort malgré que les chefs d’accusation lui ont été signifiés.

Le MMLK demeurant  attaché  aux principes de droit, de justice, de liberté et du respect de la dignité, appelle la justice Togolaise à accélérer la procédure pour permettre à la justice et au droit de se faire valoir dans les délais convenables définis par la loi, loin de toute autre considération.

 

Le MMLK demande tout de même l’indulgence du parquet pour une libération provisoire sous caution du prophète et de sa femme.

 

Laisser un commentaire