La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contact Elite vertical

La célébration du centenaire de la guerre 14-18 : Bella Bellow est de nouveau gravée dans les mémoires

3

Décédée en 19 73 d’un accident de la route, la chanteuse togolaise Bella Bellow reste vivante. C’est ce que l’on peut lire dans l’interprétation de sa chanson par Angélique Kidjo, la star béninoise lors de la célébration  du centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre à paris.

Devant près de 70 chefs d’Etat présents pour cette célébration et parmi d’autres artistes, Angélique Kidjo s’est faite également ovationnée en interprétant « Blewu » de la diva togolaise Bella Bellow, un titre qui veut dire en langue mina « patience ou doucement ».

Nombreux sont des togolais qui sont fières de cette interprétation d’Angélique Kidjo. Car ceci constitue pour eux une façon d’affirmer l’identité culturelle africaine surtout celle du Togo. D’autant plus que le Togo et le Bénin sont des pays frères et partagent les mêmes cultures.

De surcroit, Bella Bellow par ses chansons, se singularisait comme une icône qui aurait installé au Togo et en Afrique générale une musique sans doute excellente. Mais qui malheureusement avait été fauchée par la mort à fleur de l’âge.

De son vrai nom Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo un nom qui traduit d’ailleurs une figure authentiquement africaine, Angélique de l’ancien Dahomey est l’auteure de trois Grammy Awards pour différents albums. Elle est aussi fan de la défense des droits de l’homme surtout ceux des enfants.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...