Une nouvelle ère s’ouvre dans le secteur de l’artisanat

12
Cérémonie d'investiture des membres du Bureau de l'URCM

Les membres du bureau exécutif de l’union des chambres régionales des métiers (URCM) se sont engagés ce lundi à œuvrer à la promotion du secteur de l’artisanat et en faire de ce dernier avec l’appui des pouvoirs publics un facteur de développement économique au Togo.

Cet engagement est pris par les 8 membres dudit bureau présidé par Kodjo Eklu au cours d’une cérémonie d’investiture présidé par Madame le ministre du développement à la base, de l’artisanat, de l’emploi des jeunes et de la jeunesse Victoire Tomegah Dogbé.

Cette cérémonie d’investiture est la phase ultime d’un long processus objective et « transparent » qui a débuté en Avril 2017 avec la mise en place des organes des chambres préfectorales et d’arrondissements à Lomé, suivi des élections des membres des organes des chambres régionales de métiers.

Selon le ministre Victoire Dogbé, le nouvel organigramme mis en place et qui est à apprécier vient réguler les chambres de métiers en vue de créer un environnement sain et loyal au profit de ses acteurs et les organise afin que ces dernières puissent prendre activement aux actions de développement et de la promotion de l’artisanat.

« Le secteur de l’artisanat est pourvoyeur d’emploi donc un maillon essentielle de croissance. Il était donc nécessaire de revitaliser le secteur. L’Union des chambres régionales des métiers, c’est une institution propre, doté de tous les moyens légaux pour représenter, encadrer et de défendre les intérêts des artisans… », a laissé entendre le ministre chargé de l’artisanat.

Pour les membres de l’Union, notamment son président Eklu Kodjo la mission est bien claire, il s’agit désormais de défendre les intérêts des artisans et de promouvoir encore plus ce secteur qui contribue déjà à 18% la formation du Produit Intérieur Brut (PIB).

« Nous sommes mandatés par nos paires à l’issues d’un processus clair et nous prenons aujourd’hui l’engagement de défendre les droits de chaque artisan et à promouvoir l’ensemble du secteur », a-t-il laissé entendre.

Pour mémoire, l’URCM dispose d’une Assemblée Consulaire constituée de 24 délégués composée des présidents et des trois conseillers des bureaux exécutifs de chaque Chambre Régionale de Métiers (CRM). Aussi tous les postes électifs des structures de CRM sont pourvus pour un mandat de quatre (4) ans renouvelable une fois et les délégués à l’Assemblée Générale doivent avoir des suppléants élus dans les mêmes conditions.

Laisser un commentaire