194 million de dollars pour financer l’innovation au Togo

46

La Banque  Islamique de Développement (BID) va débloquer 194 millions des dollars pour le financement des secteurs prioritaires tel que les infrastructures routières, l’éducation et l’énergie.

Trois conventions de financement ont signées dans ce sens par le Togo et la Banque. C’était à l’occasion du séjour du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé mardi dernier, à Djeddah, en Arabie Saoudite.

La route Aouda-Kara sur la nationale N°1 est visée par la première convention. Cette route sera totalement bitumée. Les travaux vont couter la bagatelle de 131millon de dollars.

La seconde convention met l’accent sur l’accès pour tous, à une éducation de base de qualité. Les 16,4 millions de dollars débloqués par la BID serviront à améliorer et à étendre à tous l’accès à l’éducation de base.

La troisième convention de 46 millions de dollars servira à électrifier une quarantaine de villages.

D’autres conventions de financement devront intervenir dans les prochains mois, dans d’autres domaines clés identifiés de commun accord par le gouvernement et la BID.

 

Image: le siège de la BID à Jeddah (Illustration)

Laisser un commentaire