De l’informelle à l’entrepreneuriat

6
Photo de famille

La Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) forme depuis ce matin à Lomé environ 40 formateurs issus des mutuelles regroupant journaliste, artistes et conducteurs sur l’entrepreneuriat.

Cette formation qui s’inscrit dans l’exécution du projet Le Projet d’Appui à la Mobilisation des Ressources et au renforcement des capacités institutionnelles (PAMOCI) du gouvernement et qui touche tous les acteurs du secteur informelle au plan national vise à terme d’outiller ces derniers à exercer les activités performantes qui leurs permettent de vivre de leur travail et d’améliorer leurs conditions de vie.

« Du 29 janvier au 3 février 40 formateurs seront formés à Lomé portant à 280 l’effectif total des mutualiste formé dans le cadre de ce programme. L’intérêt de cette formation c’est d’amener chaque mutuelle à disposer d’un pool de formateur et de promouvoir l’entrepreneuriat », à laisser entendre  le Directeur Général par Interim de la DOSI

Cette formation subdivisée en deux sessions de 3 jours va s’articuler autour de différentes modules  relatives à la recherche d’idée et de création d’une entreprise, la fiscalité, et la gestion d’une l’entreprise.

Pour mémoire, le secteur de l’informel constitue le plus grand secteur pourvoyeur d’emploi dans le pays.

Laisser un commentaire