Gestion des entreprises publiques : Le ministre des finances rappelle à l’ordre

25

Le dernier rapport de la cour des comptes sur la gestion des établissements publics et des entreprises publics et assimilés relève plusieurs irrégularités. Des sociétés d’état et entreprises publiques ne se conforment pas aux règles en vigueur en matière de bonne gouvernance.

Si plusieurs entreprises ne respectent pas les règles relatives au renouvellement des mandats des membres du conseil d’administration,d’autres par contre, s’engagent dans actions ou services sociaux d’envergure, un domaine où se cachent détournements et rétro-commissions indues.

Dans une correspondance adressée mercredi aux présidents des conseils de surveillance et d’administration, et aux directeurs généraux de toutes les entreprises publiques et assimilés, Adji Otèth Ayassor, ministre de l’économie et des finances, chargé de la planification, rappelle à l’ordre les différents acteurs. « Ces pratiques sont illégales, brouillent les pistes,empêchent une correcte appréciation des performances des entreprises publiques et contreviennent ainsi aux règles de bonne gouvernance. », écrit le ministre.

M Adji Otèth Ayassor appelle les responsables des entreprises publiques et assimilés, à prendre les mesures idoines, pour corriger les irrégularités constatées par la cour des comptes, et à se conformer à l’orthodoxie en matière de la gestion publique.

Il faut rappeler que la cour des comptes, est une institution constitutionnelle qui juge les comptes des comptables publics.Elle assure la vérification des comptes et de la gestion des établissements publics et des entreprises publiques et assiste le Parlement et le Gouvernement dans le contrôle de l’exécution des lois de finances.

 

Laisser un commentaire