La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contact Elite vertical

La zone franc en 2017 : les activités économiques ont été excellentes

4

Dans un rapport annuel de la zone franc publié ce lundi par la Banque de France en collaboration avec les trois banques centrales des pays membres notamment BCEAO, BEAC et BCC, on note les principales évolutions économiques et financières de la région pour le compte de l’année 2017 et également des perspectives de l’année 2018.

Selon les indices du rapport, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Zone franc en 2017, avec un taux de croissance de 3,9 % en termes réels, contre 3,6 %, en 2016. Ceci grâce à l’amélioration du secteur pétrolier.

Le développement de l’activité économique en 2017 dans la Zone franc est demeuré  excellent, alors que celui de l’Afrique subsaharienne n’en est. Cependant, on note des distances considérables entre pays.

A cet effet, les pays exportateurs de l’or noir subissent des conséquences de la chute du prix du baril de mi-2014 à début 2016. Ce qui explique une progression de 67% des activités économiques dans la zone UEMOA, conduite par l’accroissement de la Côte d’Ivoire et de son ami Sénégal, pendant que  la CEMAC en souffre.

Malgré l’importance de  la performance dans l’amélioration du PIB, elle a des lacunes pour rendre suffisance les moyen qu’il faut afin de permettre un véritable décollage économique de la Zone.

Etabli sur la base des données réunies auprès des banques centrales ainsi que des commissions bancaires et des autorités nationales des pays membres, ce rapport de la zone franc indique que les pays de la Zone franc poursuivent l’enregistrement en 2017 des taux d’inflation (+ 0,8 % en moyenne annuelle) nettement plus faibles que ceux de l’Afrique subsaharienne (+ 11,0 %). L’arrimage à l’euro a en effet protégé les pays de la Zone Franc des chocs inflationnistes consécutifs à de fortes dépréciations du taux de change, auxquelles ont été confrontés les pays en développement les plus vulnérables.

Cette augmentation équilibrée est examinée dans l’ensemble des régions de la Zone franc, ainsi qu’en CEMAC, avec + 0,9 % en moyenne annuelle, qu’en UEMOA (+ 0,8 %) et en Union des Comores (+ 1,0 %).

La Zone franc est constitué de quinze pays africains au-delà de la France dont huit constituent l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...