La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Que faire pour sauver des morts subites sur les stades: les explications de Dr Kouvahey repond

96

La rédaction d’Elite d’Afrique a accordé une interview au docteur kouvahey, spécialiste et médecin sportif, lors d’une formation qu’il a donné aux formateurs de premiers soins de la croix rouge Togolaise sur l’arrêt cardiaque.

Pourquoi cette formation ?   

Nous avons parlé ce matin de la mort subite du sportif aux responsables de la croix rouge. L’objectif, c’est que ceux qui sont de la croix rouge doivent intervenir sur les terrains pour aider des gestes urgentes en cas de substitutions de morts de  sportif.

C’est quoi la mort subite du sportif ?

La mort subite du sportif en définition c’est un mort naturel, c’est-à-dire ce n’est pas causé par un accident, ce n’est pas causé par une   maladie, par un médicament. C’est une mort qui survient sur un sujet qui est sain, c’est un sujet qui va au sport et qui donc est en bonne santé, qui va au sport et qui va mourir ou va avoir risque de mort sur le terrain et cette mort survient lors d’une force physique. Il est important de préciser cette notion pour dire que la mort subite peut subvenir au cours  d’une activité sportif peut subvenir jusqu’à 1h après l’arrêt de l’activité physique.

Pourquoi est-ce qu’on va aller au sport et on va mourir ?

Au cours du sport, le rythme cardiaque va être augmenté, la fréquence cardiaque va être augmentée, le tonus qu’on appelle un tonus sympathique même va être augmenté et l’électricité du cardiaque peut être modifiée.

Quelles sont donc les causes ?

Nous en venons donc au causes d’une mort subite ; 1er cause la plus dramatique et que nous remarquons sur notre stade c’est la déshydratation. Le sportif  qui n’a pas bu assez d’eau va se déshydrater, il ne va pas avoir assez d’eau dans son organisme, dans son sang. Cela peut agir sur le cœur et ça peut causer un arrêt cardiaque donc une mort subite et la déshydratation peut être facilement prévenu d’où l’importance de communiquer   assez sur l’importance  de boire assez d’eau avant d’aller sur un terrain et une cause fréquente également ce sont les infections, quand quelqu’un fait le palu, quand il fait une infection de fièvre il ne doit pas faire du sport.

La fièvre va être une cause de mort subite parce que le syndrome inflammatoire de la fièvre peut agir sir le cœur et entrainer donc une mort subite. Les pathologies cardiaques c’est à dire les maladies cardiaques de tous autres à l’intérieur du cœur. Nous avons les artères que nous appelons les artères coronaires. Ces artères coronaire lorsqu’ils ont une maladie des artères sont à l’intérieur du cœur qui sont les coronaropathies comme on les appelle peut être une cause de la mort subite au cours du sport ; autres pathologie au niveau du cœur c’est hypertension artérielle. L’hypertension artérielle peut favoriser une mort subite, une maladie qu’on appelle cardiomyopathie. C’est constituer la paroi même du ventricule gauche qui serait une espèce qui peut être d’une maladie d’une infection ou de manière génétique. La  cardiomyopathie peut être la cause d’une mort subite laissée au dopage, le dopage peut faire le lit d’une mort subite c’est-à-dire le dopage avec tous les produits qu’on utilise comme la drogue, le café, l’alcool et tout le reste peuvent agir sur ce que nous appelons le mécanisme même du système synaptique et donc entrainer une mort subite. Les préventions que nous disons est que il faut prendre des mesures.

Quels sont les mesures pour sauver des cas de mort subite ?

On va citer quelques mesures : il ne faut pas fumés 1h avant sport même 2 h après la pratique de sport. Il ne faut pas prendre de l’alcool avant d’aller sur un terrain, il ne faut pas faire du sport en période de très chaude et de très froide. Il faut toujours se faire consulter par un médecin, lorsqu’il y a un malaise, douleur cardiaque, il faut arrêter. Il faut boire beaucoup d’eau avant d’aller faire du sport et comme on dit chez le sportif il faut boire sans soif c’est-à-dire le sportif ne doit pas entendre d’avoir faim avant de boire. Il doit boire sans soif c’est à dire que la prise de l’eau doit être systématique en empêchant la situation de la soif. Il faut faire un bilan cardiaque pour voir si ces artères coronaire, son cœur tout ça sont en forme et au-delà de ces pratiques il y a dépistage mesures quand on finit le sport on ne va pas plonger dans la piscine, on ne va pas faire un bain froid. Il faut éviter un bain trop chaud et aussi trop froid après la pratique du sport Il est important de noter un peu l’alimentation du sportif.

L’alimentation du sportif est d’organisme pour faire, il faut que les joueurs mangent bien, respectent  les règles de nutrition du sportif.

 

commentaires
Loading...