2016 : Année des préparatifs pour les élections locales

8

Le débat tout azimut autour de l’organisation des élections locales a connu des rebonds dans les rangs du gouvernement, mais passé sous silence par la classe politique.

Depuis quelques mois, l’opposition et les partenaires au développement acculent le gouvernement sur l’organisation des élections locales préconisée par l’Accord Politique Global (APG) signé en 2006 pour décrisper le climat politique.

Le 10 décembre 2015, un lot de courriers des partis regroupés au sein du Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) ont atterri sur la table du gouvernement pour rappeler la nécessité de la tenue des élections locales.

La même revendication a été portée par le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre le 13 janvier dernier dans une correspondance adressée à l’Exécutif togolais, Faure Gnassingbé.

Depuis le 25 janvier 2016, le gouvernement par l’entremise du ministère de l’Intérieur a fait connu sa position sur cette épineuse question qui alimente l’actualité ces derniers temps.

L’information a été porté ce 04 février par la Présidente du regroupement de partis politiques CAP 2015 sur les ondes d’une radio locale.

«Le 10 décembre 2015,  l’ANC et la CDPA ont écrit au ministre de l’Intérieur. Quand Jean-Pierre Fabre a renouvelé les revendications dans sa dernière lettre, le gouvernement nous a donné une réponse le 25 janvier 2015. Il nous a remercié pour le rappel constant de la tenue des élections locales et nous rassure que l’année 2016 sera consacrée à la préparation pour les élections locales », a-t-elle fait savoir.

Pour Brigitte Adjamagbo,  il s’agit d’une diversion de plus du gouvernement et invite le peuple à rester serein dans la lutte pour la décentralisation engagée depuis vingt- six (26) ans.

« Nous ne parlons pas des préparations, mais de la tenue des élections locales. On peut se préparer pendant des années et c’est ce que le gouvernement fait depuis longtemps. C’est une chose que nous avons planifié et nous allons poursuivre progressivement les actions », a-t-elle indiqué.

La tenue des élections des élections locales est également le vœu du Corps diplomatique représenté au Togo.

UNE REACTION

Laisser un commentaire