Déconcentration du commandement opérationnel de la gendarmerie nationale

33

Le conseil des ministres a adopté mercredi un décret portant réorganisation de la gendarmerie nationale.

Cette réorganisation s’intègre dans le dispositif général de l’organisation militaire territoriale qui a consacré la création de deux régions de gendarmerie aux côtés de deux régions militaires et de deux régions de police en vue d’une meilleure synergie d’action entre toutes les forces de défense et de sécurité, souligne le communiqué officiel du conseil des ministres.

La nouvelle réorganisation introduit deux innovations de taille dans le fonctionnement de la gendarmerie nationale : la mise en place de nouveaux organes déconcentrés de commandement opérationnel et de soutien des formations de la gendarmerie sur le territoire national et la création de nouvelles unités spéciales devant permettre à la gendarmerie de faire face efficacement aux nombreux défis sécuritaires, tels la montée du terrorisme, de la piraterie, des trafics illicites, de la contrebande de faux médicaments, du grand banditisme et de toutes les autres formes de criminalités.

Ce décret participe de la volonté de l’exécutif de moderniser le fonctionnement de la gendarmerie nationale, de lui assurer une meilleure montée en puissance et de lui donner toutes les capacités techniques et opérationnelles au regard des défis actuels et prévisibles auxquels notre pays fait ou devra faire face dans des conditions optimales. Il assure également à la gendarmerie nationale un meilleur cadre de collaboration avec les autres acteurs nationaux de sécurité.

 

Photo: Défilé de la gendarmerie nationale, Illustration

Laisser un commentaire