Droits de l’Homme : le Togo attendu à Genève en octobre

10

Le Togo sera entre octobre et novembre 2016 au siège des Nations Unies pour présenter ses progrès en matière des droits de l’Homme.

Déjà la société civile togolaise, -acteur important- de ce processus est en concertation à Lomé pour harmoniser son analyse de la situation des droits de l’Homme sur les quatre (04) dernières années dans le pays.

Le document de base sur les recommandations formulées par les acteurs de la société civile à l’endroit de l’Etat togolais sera disponible en fin de semaine.

Les travaux entamés lundi 15 février 2016, se déroulent  avec l’appui de l’ONG Amnesty international.

Selon l’émissaire d’Amnesty international, Alain Bovard, les techniques d’élaboration des rapports à présenter à la commission onusienne des Droits de l’Homme seront également abordées au cours de la séance.

« Il faut répondre à certaines conditions qui sont fixées par les Nations Unies pour la prise de positions des ONG. On va aider la société civile à rédiger ce texte pour qu’il soit à la fois pratique, concret et mesurable », a-t-il indiqué.

Les membres du gouvernement et la société civile n’auront que 210 minutes pour exposer les efforts enregistrés par le Togo et recueillir les observations et recommandations.

Il faut noter, que le Togo s’est prêté pour la première fois à l’Examen Universel Périodique devant le conseil des droits de l’homme en 2011.

Laisser un commentaire