Fabre exerce son pouvoir de CFOP sur Yark

9

Le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre exige des explications du ministère de la Sécurité sur l’arrestation, le mardi 23 février 2016 à Lomé de Randolph Antoine, membre de la diaspora, activiste politique de l’opposition.

Dans une lettre expédiée quelque heures après l’interpellation, le Président national de l’ANC a intimé l’ordre au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehame, de lui fournir des clarifications sur les motifs et le lieu de détention du concitoyen Randolph Antoine en séjour à Lomé.

« Je vous prie de bien vouloir clarifier cette situation et me faire savoir les circonstances ainsi que les raisons de cette arrestation. Vous voudrez également me préciser par la même occasion le lieu de détention de M. Randolph Antoine », a-t-il ordonné.

Il se rapporte que Randolph Antoine, aurait été interpellé pour sa collaboration avec le blogueur français Matthieu Cichocki, réputé pour ses prises de positions contre le pouvoir en place.

Randolph Antoine est le président du parti politique, Rassemblement National pour la Démocratie et le Panafricanisme (RNDP). Il exerce actuellement comme médecin vétérinaire en France.

UNE REACTION

Laisser un commentaire