La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’UFC a enfin quitté la CENI

95

Le souhait des 14 partis politiques de l’opposition en ce qui concerne le respect de la feuille de route de la CEDEAO se réalise peu à peu. La preuve, ce jeudi, Francis Pedro Amuzun de l’ANC entre désormais dans  l’institution chargée d’organiser les élections, CENI, en remplaçant le représentant de l’Union des forces de changement (UFC), Jean-Claude Atsou Homawo.

C’est du moins ce qui est décidé à l’Assemblée nationale togolaise cet après-midi en séance plénière. Ainsi prend fin la guéguerre des sièges à la CENI.

A cet effet, l’on se dirige à une recomposition égalitaire de la CENI avec 8 membres pour le parti au pouvoir et 8 membres pour la coalition des 14 partis de l’opposition.

La 3ème réunion du comité de suivi chargé de la mise en œuvre de la feuille du week-end dernier à Conakry a rendu les choses flexibles. Même si ce départ de l’UFC de la CENI ne respecte aucune loi du code électoral, il répond notamment au respect de la mise la feuille de route.

Il faut rappeler pour le maintien d’un climat de paix, le NET  de Gerry Taama et OBUTS de Messan Agbéyomé Kodjo avaient accepté quitter la CENI.

 

commentaires
Loading...