Vers un parlement de la CEDEAO décisionnel

145
Marcel de Souza

La capitale togolaise abrite depuis mardi les travaux de la première session extraordinaire hors-siège du parlement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Venus des quinze Etats membres de la CEDEAO, les députés prenant part à cette session extraordinaire auront à discuter des textes juridiques devant régir à l’avenir le fonctionnement de leur parlement.

Ces réflexions devront aboutir selon Marcel de Souza, président de la commission à la constitution d’un parlement de la CEDEAO décisionnel voire législateur contrairement à son statut actuel qui n’est que consultatif mais aussi permettre à ce parlement d’assurer une bonne gestion financière et administrative de la communauté afin de protéger les populations dans leurs droits essentiels.

Pour mémoire le parlement de la CEDEAO compte 115 sièges. Chaque pays en occupe de droit 5 sièges et les restants repartis par pays au prorata de la population.

 

 

Laisser un commentaire