Eau Vive Togo inquiet de la gestion des eaux usées

84

La problématique de la gestion des eaux était au centre d’une conférence-débat organisé vendredi 7 avril dernier par l’Association Eau vive Togo.

Placé sous le thème « problématique de la gestion des eaux usées au Togo : contribution des Organisations de la société civile », cette initiative Eau vive vise à amener la société civile à s’impliquer davantage dans la gestion et le traitement des eaux usées.

Les échanges devraient permettre aux Organisations de la Société Civile et autres acteurs participants de prendre conscience des enjeux et défis liés à la gestion des eaux usées afin d’inciter la population à adopter des comportements et des attitudes d’hygiène et d’assainissement.

Le contraste entre la croissance démographique et la défaillance des infrastructures de gestion adéquates des eaux étant une évidence, il faudrait dans la perspective des objectifs du développement durable, il faudrait définir des actions pouvant permettre de juguler la situation.

« Avec la croissance démographique galopante, l’évolution négative des comportements humains et du développement des villes sans installations et ressources adéquates pour une gestion durable et efficace des eaux usées, le phénomène s’accentue. Et face à une telle situation,  il faudrait faire de l’assainissement une priorité nationale et mettre en place des infrastructures adaptées aux eaux usées », a précisé Mme Eugénie Kodjolo, Présidente de l’Association Eau Vive Togo.

Eau Vive est une association qui a pour missions de rassembler et d’accompagner des hommes et des femmes pour améliorer leurs conditions de vie et de peser sur les causes du mal-développement.

Laisser un commentaire