Jugement expéditif

12

Suite aux manifestations de lundi et mardi à Lomé, 30 personnes ont été interpellées. Ces personnes interpellées ont comparu ce vendredi devant le parquet de Lomé.

Sur les 30, 16 sont condamnés à 18 mois de prison ferme dont 8 avec sursis ont été prononcées, 10 personnes relâchées au bénéfice du doute et la sentence de 3 personnes ‘mineures’, soumise à l’appréciation du procureur ainsi qu’une personne atteinte d’une maladie mentale.

Les auditions se poursuivent pour les 50 autres interpellées lors des manifestations du mercredi et jeudi.

Les charges retenues contre ces personnes sont des troubles à l’ordre public, voies de faits, violences, rébellions.

 

 

Laisser un commentaire