La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contact Elite vertical

Gabin Mensah : « Avant de prétendre devenir entrepreneur à succès, il faut impérativement oser »

11

Dans une interview exclusive accordée à Elite d’Afrique, Gabin Mensah, directeur général d’Ascendance Communication et président du comité d’organisation de l’évènement Entrepren’heure  revient sur les raisons du projet l’Entrepren’heure et son importance dans la vie de la jeunesse togolaise. Selon LE jeune leader amoureux des  Nouvelles Technologies d’Information de la Communication (NTIC),  avant de prétendre devenir entrepreneur à succès, il faut impérativement oser. Lecture

Vous êtes le directeur général d’Ascendance Communication et le président du comité d’organisation de la 2ème édition de l’Entrepren’heure. Parlez-nous en un peu de l’évènement.

L’ENTREPREN’HEURE est un évènement qui se veut rassembleur des jeunes aspirants entrepreneurs, passionnés du numérique et des spécialistes dans les domaines d’entrepreneuriat et du digital. Un rendez-vous pour jeunes entrepreneurs d’apprendre suffisamment sur comment booster l’entrepreneuriat par les technologies de l’information et de la communication.

Pourquoi ce projet Entrepren’heure ?

 Nous avons constaté au départ  que :

-une partie de la jeunesse togolaise veut se lancer dans l’entrepreneuriat sans avoir connaissance des clés ou des détails importants à connaître au préalable.

-des professionnels font un mauvais usage des TIC alors que ce soient de véritables outils à s’en servir pour développer leur identité numérique et accroître leur revenu.

-des jeunes malgré leurs problèmes pécuniaires veulent apprendre à entreprendre.

 

 La première édition placée sous le thème « entreprendre à l’heure du numérique », quel a été son bilan ?

La première édition tenue le 16 Décembre 2017, a porté ses fruits où des participants se sont lancés en entrepreneuriat et surtout une bonne partie qui désormais se sont fait établir une identité numérique et commencer par soigner leur e-réputation.

 

Aujourd’hui, la plus part des jeunes peinent à cerner le contexte du numérique. Pensez-vous que les jeunes qui se sont mobilisés pour cette édition feront de bon usage des communications de ces intervenant afin d’impacter leurs communautés ?

Juste à voir l’engouement et les échanges entre les formateurs et les participants au cours des panels, il est vraisemblablement clair que les participants feront bon usage des communications qui aient tourné d’abord autour du thème principal de cette deuxième édition qui soit « le digital au service de l’entrepreneuriat » et ensuite le « pitch de projet » et le « marketing digital ». Ce sont des thèmes accrocheurs et d’actualité qui désormais n’épargnent aucun entrepreneur.

 

La 2ème édition est placée sous le thème «  le digital au service de l’entrepreneuriat ». Qu’entendez-vous après cette édition au niveau de la jeunesse togolaise ?

A la suite de cette deuxième édition, nous comptons apporter davantage d’astuces, d’idées et de solutions à cette couche de la jeunesse togolaise tentée par l’aventure entrepreneuriale et disposant fort heureusement des technologies de l’information et de la communication pour accroître ses activités génératrices de revenu et ensuite profiter de cette belle occasion pour développer son réseau professionnel.

 

Pourquoi vous, au niveau d’Ascendance Communication, vous intéressez plus aux entreprises numérique, alors qu’aujourd’hui le secteur écologique comme des énergies renouvelables font également l’objet des débats ?

A travers ENTREPREN’HEURE, nous faisons la promotion de l’entrepreneuriat et du numérique. Alors quelque soit le  secteur d’activité, cette initiative devient une centrale qui approvisionne n’importe quel entrepreneur sur les avantages qu’offre la numérique dans le développement d’une entreprise.

 

Quel est votre message à la jeunesse togolaise ?

A la jeunesse togolaise, je dirai de sortir des sentiers battus et d’avoir le goût du risque. Avant de prétendre devenir entrepreneur à succès, il faut impérativement oser.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...