La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contact Elite vertical

Le Togo passe à l’immobilier 2.0 avec la startup LandLw

6

Dans l’immobilier, la révolution numérique avance. Dans le sillage des précurseurs la start-up togolaise Landlw tente de bousculer un marché conservateur et gangréné par des manipulations et de litiges.

Landlw est la nouvelle start up immobilière disponible depuis mars 2018 en version web et en application en juin de la même année. Son concepteur est un jeune informaticien togolais vivant aux Etats-Unis, Yaovi Kwasi. Il a procédé au lancement de la start up ce lundi à Lomé.

L’application est totalement gratuite. Landlw permet de gérer l’immobilier en un seul endroit avec une simultanéité sur les réseaux sociaux. Elle dispose d’une plate-forme où  l’agent immobilier, propriétaire d’immeuble ou de terrains de créer un compte personnalisé pour mettre en ligne ses offres en répondant à des critères bien définis. Pour la crédibilité de l’offre, elle est soumise à vérification pour 24 heures avant sa mise en ligne. Un autre tout, c’est la disponibilité des immeubles litigieux sur la plateforme.

Tout utilisateur de l’application a une panoplie d’outils pour chercher un immeuble par apport à son coût, ses papiers légaux, sa dimension et sa localisation. L’utilisateur à la possibilité de communiquer avec la startup sur des offres jugées moins crédibles.

L’avantage que procure cette nouvelle application est de protéger les acheteurs d’immobiliers contre les fausses offres et aussi de gagner du temps pour la recherche de biens immobiliers.

Le promoteur de la startup a pour vision d’associer les banques pour favoriser le prêt immobilier aux acheteurs.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...