La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique
Contact Elite vertical

Agir est impératif pour l’atteinte des ODD

2

Le second sommet des jeunes africains sur les ODD se tient depuis ce 07 novembre à Accra(Ghana). Placé sous le thème  « partenariat avec les jeunes pour l’atteinte des ODD : des politique aux actions », l’évènement se veut être une plateforme de jeunes par les jeunes  afin de les inciter à agir pour une implémentation efficace des ODD dans leurs pays respectifs.

L’action c’est aussi amener les dirigeants à agir rapidement pour que la jeunesse  qui représente une grande proportion de la population aujourd’hui et qui est en forte croissance, soit écoutée et assistée. Surtout qu’on puisse confier aux jeunes des responsabilités pour mener des actions qui  permettront dans les différents domaines d’atteindre de manière efficiente les ODD.

Il s’agit de créer une synergie entre les pays africains pour que ceux-ci joignent leurs énergies pour passer à l’action. Les ODD constituent un pilier pour le développement du continent e atteindre les ODD est le meilleur lègue qu’on puisse faire aux générations futures, a indiqué le conseiller spécial du président ghanéen chargé des ODD, Dr Owsu. « Les gouvernements africains doivent encourager les actions des jeunes et leur fournir tous les moyens nécessaires pour implementer les ODD.

Nonobstant les nombreux problèmes qui minent l’Afrique notamment l’emploi des jeunes, la sous-alimentation, l’eau, et surtout les guerres, les dirigeants doivent dans des politiques courageuses qui permettront au continent de se développer.

Deux documents seront élaborés à l’endroit des chefs d’Etat pour les appeler à plus d’action aux coté des jeunes pour les 17 objectifs du développement durable à l’issue du sommet d’Accra. Puisque l’Afrique a accusé de retard par rapport aux autres continents, les jeunes doivent donc être à l’avant-garde pour l’agenda 2030 et veiller que les politiques deviennent des actions concrètes.

Pour la coordinatrice  résidente des Nations Unies et représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Developpement, Christine Evans-Klock, le développement des femmes et des jeunes doit être un impératif pour que la pauvreté dimunie dans nos communautés. Elle a exhorté les pays africains à élaborer des stratégies qui permettront de ne laisser personne derrière en encourageant et la facilitation de l’éducation de tous et c’est par là que « vous avez maintenant la chance de faire ce que vous pouvez faire ».

Elle a exhorté les jeunes à plus d’engagement et de bravoure, à l’éducation pour sortir et bannir le sous-développement dans nos différentes communautés.  Pour elle, les Nation unies sont fortement derrières à tous les initiatives des jeunes pour l’éteinte des ODD d’ici 2030.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...