FNFI : 40 milliards de FCFA pour mettre fin à la pauvreté

31

Le gouvernement togolais va décaisser 40 milliards de FCFA en faveurs du Fond National de la Finance Inclusive (FNFI). Ce financement fait suite à l’efficacité de ce fond à lutter contre la pauvreté dans le pays.

En deux (2) ans, le FNFI a sauvé plus de 550.000 togolais des griffes de la pauvreté. Pourtant, les défis sont toujours d’actualité. Et la ministre en charge Du Développement à la Base, Victoire Tomégah-Dogbé ne désarme pas.

Pour l’année 2016, elle envisage de nouveaux produits pour renforcer la lutte contre la pauvreté dans le pays.

Il est annoncé, le lancement d’une assurance maladie pour les bénéficiaires et un refinancement pour les bénéficiaires qui seront à arriver à terme de tous les cycles.

Victoire Tomégah-Dogbé va également ouvrir le cycle de la finance inclusive à 380000 nouveaux adhérents. Ils font partie des 400 villages qui ne bénéficient pas encore du FNFI.

«Tant qu’ils ne le seront pas, nous n’aurons pas fini de relever le défi qui est le nôtre », a-t-elle promis le 08 février dernier à Lomé.

A cet effet, préfets et cadres de localités seront mis à contribution pour l’implantation du FNFI en vue d’améliorer les conditions de vie des populations.

Pour l’heure, la BOAD, le PNUD et la BAD croient fermement à l’impact positif du FNFI sur la pauvreté au Togo. Ils ne cessent d’apporter leurs soutiens au projet.

 

Image: FNFI-AJSEF

Laisser un commentaire