« Manque de rigueur dans le commandement » à la police

20

Un policier, au commissariat de Donou (Début des pavés de Djidjolé), a chargé un fusil à gaz lacrymogène avec une grenade et tiré dans un bus de la Sotral (Société de Transport de Lomé). L’incident s’est passé ce matin selon les informations recueillies par Elite d’Afrique. Bilan, 42 blessés.

Il s’agit d’une bavure policière, explique le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane, sur une radio locale. Le policier en question et le commandant d’unité seront punis, a-t-il indiqué.

Une erreur inadmissible, admet le colonel Yark Damehane. Cette erreur traduit « un manque de rigueur dans le commandement », a-t-il ajouté.

Selon le ministère, le policier qui a commis la bavure devait faire partie d’une unité spéciale, détachée pour aller couvrir la cour d’appel de Lomé, où se tient aujourd’hui, le procès de Pascal Bodjona.

Pas plus d’informations pour le moment sur les sanctions des fautifs. Les personnes blessées sont pour la plupart hospitalisées au CHU Sylvanus Olympio.

 

Photo: Illustration

Laisser un commentaire