La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Togo bientôt doté d’un centre national du cinéma et de l’image animée

Le gouvernement togolais dans sa politique de donner une place de choix aux secteurs de la culture et dans le cadre des réformes engagées, vient de lancer un projet pour doter le pays d’un centre national du cinéma et de l’image animée (CNCIA).

 

L’information a été donnée au conseil des ministres ce mardi 4 octobre 2022 portant organisation et fonctionnement dudit projet.

Le présent texte, s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par le gouvernement dans ce secteur afin de lui donner un nouvel élan.

METOCOB 4

“La mise en place de cette structure permettra entre autres d’assurer, avec efficience et efficacité, le contrôle de la mise en œuvre des mesures législatives et réglementaires applicables aux professions cinématographiques et audiovisuelles, contribuer à l’amélioration de l’accès aux partenariats publics-privés et aux financements d’organismes internationaux, renforcer la professionnalisation de ce secteur et disposer de véritables industries de cinéma susceptibles de créer de l’emploi et de générer de la richesse dans notre pays”, indique le communiqué ayant sanctionné la fin des travaux du Conseil des ministres.

La volonté du gouvernement de dynamiser le cinéma togolais et de le propulser sur l’échiquier international s’est manifesté ces dernières années à travers plusieurs actions. Entre autres, la promulgation de la loi portant Code du cinéma et de l’image animée depuis le 29 septembre 2021.

“Cette loi qui est désormais le vade mecum de l’industrie cinématographique et audiovisuelle nous impose de mettre en œuvre certaines actions et je peux vous rassurer que plusieurs décrets d’application sont en cours de préparation pour  opérationalisier tout le dispositif nécessaire à sa mise en application, dont entre autres ceux relatifs à la mise en place du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNCIA) et du Fonds de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuel (FoNSICA)”, annonçait, il y a quelques semaines, le ministre en charge de la Culture, Gbégnon Lamadokou.

commentaires
Loading...