La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Possibilité désormais aux abonnés de TOGOCOM et MOOV de changer d’opérateur tout en conservant leurs numéros 

La portabilité des numéros mobiles est désormais une réalité au Togo. Le système offre la possibilité à un abonné de changer d’opérateur de téléphonie mobile tout en conservant son numéro d’origine, a été officiellement rendu opérationnel au cours d’une cérémonie intervenue, vendredi 3 mai 2024 à Lomé.

Cette cérémonie a été présidée par la Ministre de l’Économie Numérique et de la Transformation Digitale, Cina Lawson, en présence du Directeur général de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes, Michel Yaovi Galley, du Directeur général de TOGOCOM, Pierre-Antoine LEGAGNEUR et celui de Moov Africa Togo Younes El Bedraoui.

Initiée par l’ARCEP, la portabilité se veut l’un des leviers de la concurrence et de la compétitivité dans le secteur de la téléphonie mobile au Togo. Cette innovation technologique, à laquelle ont adhéré les opérateurs de téléphonie mobile TOGOCOM et Moov Africa Togo, permettra aux Togolais de tester, expérimenter, juger et adopter ou non les services d’un opérateur de téléphonie mobile.

« Avant la mise en œuvre de la portabilité, l’ARCEP a mené en 2021 une enquête auprès des consommateurs togolais, où plus de 35 000 personnes ont été sondées. Cette enquête a montré que plus de 95% des répondants étaient en faveur de la portabilité des numéros mobiles au Togo. Ainsi, la portabilité des numéros mobiles offre la possibilité à un abonné de quitter son opérateur pour un autre opérateur concurrent tout en conservant son numéro de téléphone. Il s’agit donc d’un levier important de concurrence et de compétition sur le marché des services mobiles. Les consommateurs vont gagner en liberté, en ayant désormais la faculté de changer d’opérateur tout en conservant le même numéro. Leur choix ne sera dorénavant guidé que par la seule qualité de service offerte par les opérateurs ou par l’abordabilité des offres tarifaires, ou la combinaison des deux », a indiqué le DG de l’ARCEP, Michel Yaovi Galley.

Le portage d’un ou de plusieurs numéros est gratuit pour l’abonné, mais doit cependant respecter quelques modalités et conditions de portabilité des numéros mobiles. Le numéro objet d’une demande de portage doit avoir un solde nul sur le crédit de communications et le compte mobile money. Le délai entre deux demandes de portage est de 90 jours, et le demandeur doit se munir d’une pièce d’identité valide et s’adresser au nouvel opérateur auprès duquel il souhaite porter le numéro. Le numéro doit être actif, c’est-à-dire avoir émis au moins un SMS ou un appel voix, ou avoir reçu au moins un appel voix, ou s’être connecté au moins une fois au service Data durant les quatre-vingt-dix (90) derniers jours.

TOGOCOM, leader du marché des télécommunications, s’est rendu disponible pour l’opérationnalisation de ce service sur son réseau. Selon son Directeur général Pierre-Antoine LEGAGNEUR, ce service est pensé pour la satisfaction du consommateur. Il a salué le travail technique effectué par son équipe et celle de l’ARCEP pour rendre enfin opérationnel ce service.

En lançant ce service, la ministre en charge de l’Economie numérique a profité de l’occasion pour rappeler les efforts faits par le gouvernement en faveur de la transformation numérique au Togo.

« L’action de l’ARCEP depuis plusieurs années est de rendre la vie du citoyen plus facile en faisant principalement deux choses. La première consiste en la bataille menée sans cesse pour l’amélioration de la qualité de service. Aujourd’hui, le Togo est numéro 1, au moins au sein de la CEDEAO, en matière de qualité de service, et le DG m’a dit l’autre jour : “il faut qu’on aille plus loin”. La seconde concerne les prix, sur lesquels beaucoup a été fait et beaucoup continue d’être fait. La portabilité est une action supplémentaire visant à mettre la pression sur les prix afin de les faire baisser », a-t-elle indiqué.

commentaires
Loading...