La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Volontariat national : l’expérience réussie de l’ ANVT

444

A l’origine,  programme national de volontariat (PROVONAT), les résultats du volontariat national sont satisfaisants et concluants, ce qui a amené le gouvernement à pérenniser l’initiative, en érigeant le programme en agence autonome depuis 2014. Là encore, les résultats sont édifiants. Gros plan.

L’Agence Nationale du Volontariat du Togo (ANVT) a pour vision d’être un outil innovant pour la promotion du volontariat inclusif basé sur l’engagement citoyen au service du développement et du rayonnement du Togo.

L’idée de ses concepteurs est de valoriser les ressources humaines, à travers le volontariat et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations pauvres par la mise à disposition des compétences nationales. L’objectif est de promouvoir et valoriser l’engagement volontaire, de mobiliser et valoriser les compétences et les ressources humaines disponibles au Togo, de réduire les inégalités sociales, de participer aux solutions du développement au Togo et d’améliorer les conditions de vie des populations pauvres en créant une meilleure capacité au niveau des communautés et des structures d’appui.

Aujourd’hui, l’agence promeut plusieurs types de volontariat, notamment le Volontariat junior(VJ), le Volontariat international de réciprocité (VIR), le Volontariat Citoyen ou des jeunes déscolarisés (JDS) et le Volontariat d’expertise sénior.

Pour réussir sa mission, l’ ANVT bénéficie de l’appui de plusieurs partenaires, dont le PNUD, le PVNU, France Volontaires et Peace Corps.

 

Résultats

Au total, 8 906 Volontaires nationaux ont été mobilisés pour le compte de toutes les formes de volontariat depuis 2011, dont  7 724 volontaires juniors répartis en 11 vagues dont 4 en mission en France dans le cadre du volontariat national de réciprocité. Le programme « JDS » a mobilisé 1 146 volontaires et le Volontariat « d’expertise sénior » a mobilisé 36 personnes. Pour un cout total de 3 milliards de francs CFA.

Les femmes représentent 32% des volontaires mobilisés.

L’ANVT a également démobilisé déjà 2 334 volontaires ; 47% d’entre eux soit 1 092 volontaires, ayant trouvé une opportunité de travail et d’emploi stable.

Répartis sur l’ensemble du territoire national, les volontaires nationaux  sont principalement déployés dans l’administration publique, les Organisations de la Société civile, les organismes internationaux, les structures publiques autonomes, et les collectivités territoriales.

Il se remarque une forte proportion des volontaires nationaux dans les secteurs de l’éducation (27%) compte tenue de la double mobilisation des enseignants (2014 & 2015) ; et de l’animation sociale et développement communautaire due à la grande sollicitation des structures et organisations de la société civile qui interviennent aux côtés des populations à la base. Les secteurs de l’administration et de la santé ne sont pas du reste ; alors que le premier totalise à lui seul 22 % (administration et amélioration des services publics 12%; et économie et finances 10%), le second bénéficie d’un nombre important des volontaires, soit 9%.

Néanmoins, 675 mobilisés sur la onzième vague n’ont pas encore pris service. Le volontariat est un service à la nation, explique Omar AGBANGBA, directeur de l’ ANVT ; concept mal compris par certains volontaires, qui veulent s’éterniser dans le dispositif. « L’ ANVT a heureusement instauré une veille informationnelle en matière d’opportunités d’emplois, d’entrepreneuriat et de formation mais aussi de renforcement de capacités des jeunes, avec l’appui des différents dispositifs mis en place dans le domaine par l’état.

 

commentaires
Loading...