La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Des cas positifs de grippe aviaire à Dapaong

89

La bête noire des éleveurs de volailles fait rage au Nord du Togo. Dans un communiqué, les ministres de l’élevage, de la santé et de l’environnement ont conjointement annoncé des cas positifs de grippe aviaires à Toaga, une banlieue de Dapaong.

Des faits de mortalité de volailles ont été observés dans des localités de deux préfectures (Tandjoare et Tône) de la Région des savanes. Selon le gouvernement, des enquêtes épidémiologiques à savoir des tests rapides et des analyses PCR, ont montré que lesdites localités sont sous le joug de grippe aviaire (H5N1). “Les résultats des échantillons d’une ferme avicole semi-moderne à Toaga dans la banlieue de Dapaong ont été positifs à la grippe aviaire”, renseigne le communiqué officiel.

Comme plan de riposte, le gouvernement annonce des mesures relatives à l’abattage, l’incinération et l’enfouissement des cadavres de volailles ; la destruction des œufs, de la provende et du matériel d’élevage (mangeoires, alvéoles et litières) ; la prescription des poulaillers et des magasins de stockage.

L’exécutif conseille également aux éleveurs la mise sous quarantaine de l’exploitation avicole incriminée ; l’interdiction de mouvements des volailles, la fermeture des marchés à volailles et des provenderies dans la préfecture de Tône pour une durée de 30 jours ; la prise en charge médicale des personnes cibles ayant eu des contacts avec la ferme avicole.

Quant aux populations, elles sont censées signaler tout cas de mort subite et massive de volailles ou d’oiseaux sauvages et de faire preuve de prudence.

Notons que la situation a une grande ampleur, le Togo n’est pas le seul pays à être touché. La grippe aviaire fait fort actuellement dans plusieurs pays dont le Ghana, Côte d’ivoire, le Burkina Faso et d’autres pays d’Europe.

commentaires
Loading...