La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Mort du Colonel Madjoulba : La Dynamique Kpodzro accuse la commission d’enquête

447

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) a rend public un communiqué de presse en date du 27 juin 2020, relatif aux enquêtes ouvertes des suites de la mort, le 04 mai dernier, du Colonel Bitala Madjoulba, commandant du 1er Bataillon d’intervention rapide (BIR).

« Deux mois après l’assassinat ignominieux du Colonel Madjoulba, il est temps que le peuple togolais sache par qui, pourquoi et comment est intervenu ce crime odieux et crapuleux qui a sidéré la nation toute entière, spécialement les force de défense et de sécurité », déclare la DMK dans un communiqué dont Élite d’Afrique dispose d’une copie.

En effet, le 08 mai 2020, une commission d’enquête dirigée par le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a été mise en place pour élucider la mort du Colonel Madjoulba. « 50 jours après le début de sa mission, le peuple togolais n’a toujours aucune information sur les résultats des travaux de ladite commission », constate la Dynamique Mgr Kpodzro.

« Serait-ce donc une manœuvre de dérobade à l’obligation de rendre compte à la famille du défunt, à la communauté Nawdeba et au peuple togolais tout entier ? », s’interroge la Dynamique.

« La DMK s’étonne que cette enquête, menée par des officiers de haut rang, ayant les moyens à leur disposition, piétine à un moment où les hommes et femmes en uniforme et toute la communauté internationale sont vivement préoccupés par l’insécurité record dans le pays et espèrent la fin de l’impunité au Togo », s’indigne-t-elle.

« Le silence du commanditaire de l’investigation tout comme celui de l’état-major des FAT qui a perdu un des siens laisse perplexe plus d’un ! La DMK exige à nouveau que la lumière soit faite dans les meilleurs délais sur cette affaire extrêmement grave afin que les responsabilités soient établies et que la loi de la République soit appliquée dans sa rigueur », exige la DMK.

Selon la Dynamique Mgr Kpodzro, c’est ici et maintenant le devoir de vérité, de mémoire et de justice, et que rien ne saurait lui faire entorse.

commentaires
Loading...