La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Croix rouge Togolaise : la section locale de Bè-Kpota proche de ses partenaires

596

Rencontrer ces partenaires, les remercier et les faire connaitre les idéaux de la croix rouge est l’objectif qui a réunis les membres de la croix rouge togolaise, les partenaires, des volontaires et le bureau préfectoral du golfe ce mercredi 20 novembre à Lomé.

Organisé par la section locale de Bè-Kpota ceux-ci veulent à travers cette rencontre d’échange et de rencontre avec les autorités administratives de la localité renouer leur partenariat afin de porter haut leurs objectifs et leur faire connaitre les problèmes qu’ils rencontrent habituellement sur le terrain d’activité.  

Pour M. Robert Ahamah, président de la section locale de Bè-Kpota,« La section locale de la croix rouge a organisé cette rencontre avec les partenaires pour leur présenter les quelques difficultés que nous rencontrons dans nos actions. C’est parce que la communauté ne connaît pas le bien fondé de l’existence d’une croix rouge et ses domaines d’intervention. Ceci pour les réveiller et les inviter à n’être plus réticents à nos demandes de soutien ou d’accompagnement. C’est pour nous le moment de les inviter et discuter avec eux et ensemble élaboré un programme ou un projet ensemble que nous allons ensemble participer pour que notre communauté soit épargnée de certaines maladies, ou faire certaines choses que nous même nous pouvons faire et non attendre l’état. C’est l’exemple de la salubrité qui est un devoir de chaque communauté. Donc cette rencontre vient pour leur parler de la croix rouge et de ces activités, comment on travaille. La résistance de la population face à nos appels d’entretien des lieux publics ne nous permettent pas d’accomplir à bien notre mission. Nous ne comptons pas s’arrêter ici puisque tous les invités ne sont pas présents, nous allons intensifier les sensibilisations pour leur adhésion totale à nos idéaux pour qu’ensemble nous puissions faire de notre communauté un milieu développer ».

La séance a permis aux bureaux national de présenter à l’assistance le mouvement de la croix rouge et du croissant rouge, les genèses, ces idéaux et son fonctionnement. Ce qui a permis de comprendre la nécessité de s’adhérer et de contribuer pour le bon fonctionnement du mouvement qui depuis des années milite auprès des populations à la base pour leur résilience.

 Les partenaires et quelques volontaires ont reçus des distinctions, signe d’encouragement et de félicitation pour le travail inlassable abattu pour la survie de la section.

Remise de distinction aux partenaires
Remise de distinction aux partenaires

La création d’une section locale de la croix rouge et son importance doit être connu des populations pour que sa gestion ne soit plus laissée seulement aux premières personnes et membres de la section.

« La création des sections locales c’est des étapes à suivre. D’abord ça doit être des sujets émanant de la communauté et faire des démarches auprès du CVD et le Chef et c’est eux qui doivent être les porteurs de ces messages et de ces démarches-là envers les sociétés de la croix rouge et si la demande est acceptée, le suivi de la section de cette localité ou de la Zone à un détachement de la croix rouge qui est proche pour leur suivi. Il faut pour commencer avoir au moins 30 personnes qui sont convaincus de la mission et doit être en contact avec la caisse de la croix rouge avoir les textes et règlements qui régissent les fonctions d’un membre de la croix rouge. Faire connaître nos idéaux et principes et faire des sensibilisations sur les activités et les missions de la croix rouge et c’est après qu’on organise une assemblée constitutive et mettre en place un bureau pour un an. Le bureau doit élaborer des activités de revenus, des activités de formation de base comme la formation en secourisme qui est une formation capitale à la Croix rouge et sur la santé communautaire pour aider la communauté à faire des suivis des vaccinations à accompagner les mamans enceinte, accompagné les vieillards, entretenir le quartier. Disposé d’un champ pour faire leur AGR, faire des rapports et autres, ils vont en assemblée ordinaire locale et c’est à partir de ce moment ils mettent sur place un bureau et commence les activités comme une section locale. Et c’est à partir de là qu’ils commencent par avoir les formations et appuie de la croix rouge togolaise. Le rôle d’une section locale c’est que quand il peut y avoir des problèmes de santé de catastrophes et des problèmes qui sont dans les domaines de prédilection de la croix rouge, les volontaires qui sont là vont agir sans rien demander comme rémunération. Par exemple si c’est un incendie ils peuvent aider à atteindre le feu si c’est une inondation ils savent quels conseils donnés aux populations pour qu’elles ne soient plus exposés aux intempéries et aussi dans les d’accident. La croix nous permet de se former et de bénéficier à beaucoup d’avantages pour soi et pour la communauté » a relevé le président préfectorale Kontevi Paul.

Le président de la croix rouge togolaise, M. Yao Gamli Gaglo, a pour finir, remercié les participants pour leur soutien multiforme pour la réussite des activités de la section locale Bè-Kpota et les a exhortés à poursuivre les actions, à se mobiliser pour porter haut les actions et besoins de la section. Il a enfin invité les populations à faire leur adhésion à la section seul moyen pour développer ensemble la communauté.  

L'assistance à la rencontre des partenaire
L’assistance à la rencontre des partenaire

 

La section locale de Bè-Kpota créée depuis le 23 juin 1983, mène bénévolement des activités pour aider les personnes en danger. Elle a pour vision de contribuer efficacement à promouvoir le volontariat dans la communauté, avoir un secouriste dans chaque maison, apporter des soins et des notions de prévention des maladies et des dangers à la population, promouvoir un mode de vie sain et lutter à inciter la population à la protection de l’environnement.   

commentaires
Loading...