La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’Afrique du Sud une perle à craindre ?

134

L’Afrique du Sud est le troisième pays africain et qui est sa première participation à la Coupe du monde de son histoire grâce à sa deuxième place lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) remportée par le Nigeria au début du mois de décembre.

Performantes au niveau continental avec cinq médailles d’argent décrochées lors de la CAN, les Sud-Africaines vont désormais se frotter à la scène internationale.

La phase de groupes s’annonce très difficile, d’autant plus que les Banyana Banyana devront affronter les favoris du tournoi, l’Allemagne, la Chine et l’Espagne, dans le groupe B de la mort. Les joueuses emmenées par la capitaine Desiree Ellis, 56 ans, devront miser sur Thembi Kgatlana, l’une des footballeuses africaines les plus talentueuses tenante en 2018 du prestigieux prix de footballeur africain de l’année après avoir terminé meilleure buteuse de la CAN 2018. Le groupe peut aussi s’appuyer sur sa capitaine Janine van Wyk, défenseuse de 32 ans. Elle est désormais la joueuse la plus capée d’Afrique du Sud, hommes et femmes confondus, avec plus de 150–sélections au compteur.

Surprenante lors de la CAN 2018, les Sud-Africaines ne sont pas à l’abri de créer un exploit pour leur première dans l’épreuve.

LEUR QUALIFICATION

L’Afrique du Sud s’est qualifiée à la faveur de son très bon parcours lors de la Coupe d’Afrique des nations 2018, qui s’est déroulée au Ghana. Les Banyana Banyana ont obtenu l’un des trois tickets qualificatifs pour le Mondial 2019 en se hissant en finale. Certes, elles ont encore échoué dans leur quête de titre, avec cette défaite aux tirs au but (0-0, 4 tab à 3) face au Nigeria. Il s’agissait de leur quatrième revers en finale, après ceux de 1995, 2000 et 2012. Mais les Sud-Africaines ont quand même eu leur récompense avec cette première qualification pour une Coupe du monde.

LEUR JOUEUSE-VEDETTE

Thembi Kgatlana est l’atout majeur de l’Afrique du Sud. Âgée de 23 ans, elle est l’une des rares joueuses de son équipe à évoluer à l’étranger. Pendant un an, l’attaquante a joué dans le championnat nord-américain, au Houston Dash. Puis, en février dernier, elle a rejoint la Chine et le Beijing BG Phoenix FC. C’est fin 2018 que Thembi Kgatlana a fait le plus parler d’elle, en emmenant son équipe jusqu’en finale de la CAN, dont elle a terminé meilleure buteuse (cinq réalisations) et meilleure joueuse.

Les 23 sélectionnées

Gardiennes : Mapaseka Mpuru (Tuks LFC), Andile Dlamini (Mamelodi Sundowns), Kaylin Swart (Golden Stars).

Défenseures : Lebogang Ramalepe (Ma-Indies), Nothando Vilakazi (Gintra Université, Lit), Noko Matlou (Ma-Indies), Janine van Wyk (JVW), Bambanani Mbane (Bloemfontein Celtic Ladies), Tiisetso Makhubela (Mamelodi Sundowns), Bongeka Gamede (Université de Western Cape).

Milieux de terrain : Refiloe Jane, Mamello Makhabane (JVW), Karabo Dhlamini (Mamelodi Sundowns), Busisiwe Ndimeni (Tshwane Université), Leandra Smeda (Vittsjo, Suè), Kholosa Biyana (Université de Kwazulu Natal), Sibulele Holweni (Sophakama Ladies), Linda Motlhalo (Beijing BG Phoenix, Chi).

Attaquantes : Thembi Kgatlana (Beijing BG Phoenix, Chi), Ode Fulutudilu (Malaga, Esp), Amanda Mthandi (Unversité de Johannesbourg), Jermaine Seoposenwe (Gintra Université, Lit), Rhoda Mulaudzi.

Le calendrier du Mondial (groupe B)

Samedi 8 juin au Havre: Espagne – Afrique du Sud

Jeudi 13 juin à Paris : Afrique du Sud – Chine

Lundi 17 juin au Havre : Afrique du Sud – Allemagne

source: Africatopsports.com

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...