Le Togo corse son arsenal juridique contre le mariage précoce

48

Un nouvel engagement additionnel sur la protection des enfants contre le mariage précoce sera adopté dans les tous prochains jours au Togo, a appris Elite d’Afrique.

Les réflexions sont en cours depuis ce 1er mars à Lomé à l’occasion du forum national sur la lutte contre le mariage précoce des enfants.

Le nouveau cadre juridique va être inspiré des recommandations issues des consultations dans les localités touchées par le fléau du mariage précoce notamment les Régions des Savanes, des Plateaux et Centrale.

Pour la Directrice Générale de la protection de l’enfance, Albertine Azambo  Aquitème, il est important de permettre aux acteurs communautaires de planifier leur méthode  d’éradication du mariage précoce qui est d’actualité au Togo.

« Beaucoup d’enfants sont victimes de mariage précoce. La nouvelle stratégie veut que toutes les actions soient menées par les acteurs communautaires. Nous nous sommes dit qu’il faut les impliquer au départ. Lorsque l’initiative vient d’eux, la mise en œuvre et l’appropriation sont faciles », a-t-elle expliqué.

Les chefs religieux et traditionnels du Togo se sont engagés depuis  2013 à lutter contre le mariage précoce des enfants. Leur engagement a été matérialisé par la déclaration de Notsè bâtie sur sept (07) axes.

Laisser un commentaire