La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le défenseur des médicaments à base de plantes contre Covid-19 est décédé

18

Le professeur George Koffour, est décédé selon l’information confiée à Joy News, par ses amis et des membres de sa famille. Il est professeur et chef de la pharmacie de l’Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (KNUST), au Ghana.

Il serait décédé de complications liées à la Covid-19.

Pour un de ses amis et collègue: «George avait mené des actions pour soutenir les efforts du gouvernement dans la recherche et l’accréditation de certains des médicaments à base de plantes alternatives populaires que nous avons sur nous-mêmes aujourd’hui. Avec son décès aujourd’hui, le Ghana a en effet perdu un fils formidable et il manquera beaucoup à la fraternité pharmaceutique ici au Ghana. Je vous en prie, portons, lui et sa famille dans nos prières ».

Selon le confrère de doingbuzz, ce professeur faisait partie d’une équipe d’experts médicaux examinant un médicament potentiel à base de plantes pour le traitement de la Covid-19 au Ghana.

Le confrère relève que le Ghana a jusqu’à présent été ajouté à la liste des pays à haut risque avec une variante de la pandémie. Le président Akufo Addo a introduit de nouvelles restrictions – tous les mariages, fêtes et événements en plein air sont interdits. La police de survie a également été déployée pour réprimer les Ghanéens qui bafouent la directive obligatoire sur le port de masque.

Pendant ce temps, le Ghana devrait recevoir son premier lot de 2,4 millions de vaccins d’ici mars, ce qui déclenchera le premier lot d’inoculation alors même que le président vise à vacciner l’ensemble de la population de 30 millions.

Pour le confrère les chiffres du ministère de la Santé montrent une augmentation des chiffres quotidiens depuis décembre – cela a été lié à l’indiscipline, au non-respect des protocoles covid-19 et aux élections.

L’Association médicale du Ghana a averti le public que «leur santé est entre leurs mains» et que les hôpitaux sont débordés pour faire face à la flambée du virus.

commentaires
Loading...