La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Pratiques douteuses à l’UTB

449

Il se passe des choses pas claires au sein de cette banque d’état, dont le gouvernement cherche à se débarrasser depuis des lustres sans y parvenir, l’Union Togolaise de Banque. Et devant une décision de justice qui condamne la banque, elle fait de la résistance et utilise des méthodes pas conventionnelles pour retarder la mise en œuvre de la justice.

Rappel des faits. Un des clients de la banque estime que le solde de son compte est gonflé frauduleusement avec des opérations douteuses. Malgré les divers courriers envoyés par ce client à la banque, ceux-ci resteront lettre morte. Mais avant que celui-ci ne se décide à porter le différend devant les tribunaux, l’UTB l’y a devancé en l’assignant au tribunal du commerce de Lomé.

Le tribunal du commerce après avoir écouté les parties, examiné les pièces et surtout commis un expert financier pour analyser le dossier a prononcé sa décision. Le tribunal, se fondant sur le travail de l’expert et sur la lettre de mission à lui confier, a retenu l’essentiel du rapport et, après les arguments des deux parties, a condamné la banque à rembourser la somme dérobée sur le compte, soit près de 537 millions F CFA. La décision est assortie d’astreinte de 2 millions F CFA par jour de résistance et d’une condamnation à titre de dommages et intérêts d’une valeur de 1,2 milliards FCFA.

La banque et ses conseils font appel et réussissent à obtenir un sursis à exécution de la décision. Et pourtant, devant la justice en appel, le 19 mai dernier, la banque n’a pas encore présenté ses conclusions et sollicitait un report de 03 mois pour mieux se préparer.
Impossible, a tranché, le président de séance. Estimant que l’affaire relève du domaine commercial, le juge a décidé d’un renvoi ferme sur le 16 juin prochain. La banque, trouvera-t-elle encore d’autres moyens pour faire du dilatoire, faute d’arguments pour justifier les écritures bizarres sur le compte du client ?

Selon nos informations, ce client ne serait pas la seule victime de ses pratiques douteuses à la banque.
Nos tentatives, pour avoir la version de la banque sur ses pratiques ont été vaines pour le moment.

commentaires
Loading...