La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Décentralisation : la société civile à pied d’œuvre en faveur de 13 communes

newworld
84

Le projet de « Renforcement de la gouvernance locale et la participation pour soutenir la décentralisation au Togo » a été lancé ce vendredi 06 novembre 2020 à Lomé par le Centre Africa Obota Togo (CAO Togo), Partenariat pour le Développement et la Gouvernance (PDG) et Education, Citoyenneté et Changement (E2C).


C’est un projet soutenu et financé par l’ambassadeur des USA, vise à renforcer les capacités des nouveaux élus et des agents municipaux nommés par l’administration centrale à mieux maitriser leur rôle et à remplir leur mission pour le bien-être des populations.


Pour le coordonnateur du projet, Ouro-Bossi Tchakondo, le rôle de ces élus locaux s’avère indispensable dans le développement des communes. « Notre projet répond aux orientations du gouvernement qui estime qu’il est important de renforcer les capacités des nouveaux élus… Parce qu’il y a la volonté de faire mais il y a un problème de capacité de mieux faire ».
Financé par l’Ambassade des Nations Unies au Togo, va accompagner le Togo dans sa politique de décentralisation. Le projet lancé sera exécuté dans 13 communes du pays à savoir Tône 4, Cinkassé 1, Kozah 1, Binah 2, Assoli 2, Sotouboua 2, Agou 1, Kloto 1, Zio 2, Blitta 1, Golfe 4, Vo 1 et Ave 1 et couvrira la période d’octobre 2020 à septembre 2021.

Photo de famille au lancement du projet de décentralisation
Photo de famille au lancement du projet de décentralisation


Selon le projet les bénéficiaires seront outillé par le consortium et permettra à promouvoir une gestion municipale inclusive, transparente et exempte de tout conflit et à promouvoir une meilleure participation citoyenne locale.


Il sera également question d’offrir des opportunités d’activités génératrices de revenus aux jeunes femmes dans le secteur agricole à travers un partenariat avec le Tuskegee University et l’Infa de Tové. Un jumelage sera fait entre les municipales togolaises et des villes américaines dans le cadre du programme « twin cities » et enfin promouvoir l’image de marque des communes.


L’ambassadeur des USA au togo, Eric Stromayer, a félicité les initiateurs de ce projet et les a invités à la tâche car dit-il, les populations locales attendent beaucoup des élus locaux.

Laisser un commentaire