La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’Université de Lomé et l’OMS-Togo signent un accord de partenariat pour la promotion de la recherche et de la formation en santé publique

20

 

L’Université de Lomé (UL) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS-Togo) viennent de signer un partenariat ce lundi 24 mai 2022. Il s’agit d’une convention de partenariat signé entre les deux institutions au bénéfice du Centre de Formation et de Recherche en Santé Publique de l’Université de Lomé (CFRSP-UL).

Selon “gapola”, ce protocole signé entre le président de l’UL, Prof Komla Dodzi Kokoroko et la représentante-résidente de l’OMS au Togo, Dr Diallo Fatouma Binta Tidiane, est un document de six (6) pages de douze (12) articles.

Sur le fond, il définit les modalités pratiques de l’assistance de l’OMS-Togo au CFRSP-UL.

Selon la convention, l’OMS renforcera les capacités du CFRSP-UL dans le domaine de la santé publique et de la recherche.

« Toute société universitaire dans laquelle la prospective et l’anticipation ne sont pas, n’ont pas d’avenir. La nôtre en a puisque de jour en jour, nous volons de succès en succès. La présente cérémonie en phase avec les priorités du gouvernement en santé publique, l’OMS à travers le concept « One self », rappelle les nombreuses ambitions de l’UL qui se voudraient une université qui refuse la paraisse », a indiqué Prof Kokoroko.

Pour Dr Diallo, la présente convention non seulement sera bénéfique pour le CFRSP-UL mais aussi pour les centres de santé du Togo.

« A travers cette signature, nous célébrons un partenariat très fécond entre l’UL et l’OMS au Togo en vue de fournir un cadre de coopération et d’attente. L’accord va sans nul doute renforcer notre collaboration dans la poursuite de nos objectifs communs au profit du CFRSP-UL mais aussi pour tous les centres de santé du pays », a-t-elle déclaré.

A en croire les études de l’OMS, 23% des décès et 25% des pathologies chroniques sont causés par des facteurs environnementaux et comportementaux.

« Donc la formation doit tenir compte de l’environnement. En effet, cette approche a été prise en compte dans la convention signée avec la Sorbonne Université et le CFRSP pour construire un environnement de recherche solide basé sur l’émergence. Et c’est pour l’intégration de ces standards internationaux que le CFRSP à travers l’UL se tourne vers l’OMS qui se trouve l’institution des Nations Unies en matière des normes de santé », a expliqué Prof Didier Kouévi, directeur du CFRSP.

Il faut rappeler que c’est depuis des années que le CFRSP partage ses locaux avec l’OMS et l’ONU-Sida. Et dispose à ce jour, d’infrastructures adéquates composées d’un amphithéâtre de 75 places, de trois (3) salles de cours d’une cinquantaine de places, d’une salle informatique et d’une bibliothèque.

commentaires
Loading...