La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ghana : Un chinois tire sur un enfant de 8 ans

422

Au Ghana, plus précisément dans la localité de Kwahu Apradang (localité de la partie orientale du Ghana), la police a interrompu le lynchage d’un chinois par les habitants de la région.

Ce dernier se faisait vilipender par les résidents de ladite région parce qu’il aurait prétendument tiré sur un jeune garçon de huit ans.

C’était ce mercredi 12 janvier 2022, qu’un homme de nationalité chinoise s’était fait arrêté par les forces de l’ordre ghanéennes pour avoir tiré à balle réelle sur un petit garçon de 8 ans.

D’après les informations véhiculées par Beninweb.tv, le garçon victime de cette attaque à arme à feu se nomme Kwasi Mireku.
Selon toujours le média en ligne, la mère de la victime a raconté à Adom News, qu’elle travaillait dans son jardin lorsqu’elle a entendu le coup de feu retentir. Un laps de temps après, des amis de son fils Kwasi se sont accourus pour lui annoncer que son fils était gravement blessé. Le jeune garçon a été conduit à l’hôpital pour les premiers soins.

« J’ai demandé à mon fils ce qui s’était passé, et il m’a dit qu’il allait chercher de l’eau dans la chambre lorsqu’il a reçu la balle. Mais quand j’ai confronté le chinois, il a dit que mon fils allait plutôt dans sa chambre », a-t-elle raconté.

Cependant, les habitants de Kwahu Apradang prétendent que le chinois aurait fait exprès de tirer sur l’enfant, en affirmant que ce n’est pas la première fois que des ressortissants de ce pays s’en prennent sans la moindre raison aux personnes vivantes dans cette région.
Les jeunes du quartier avaient commencé alors à s’attaquer violemment à lui juste avant l’arrivée du commandant de la police divisionnaire de Nkwakaw, qui a aussitôt avec ses hommes, mis fin à ce lynchage.

Le commandant divisionnaire ACP Kofi Adu a demandé à la population de se calmer en attendant qu’une enquête soit ouverte pour élucider cette affaire. L’enfant Kwasi étant dans un état critique, suit actuellement un traitement à l’hôpital public de Nkwakaw. Le chinois, lui il a été placé en garde à vue.

commentaires
Loading...