La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Gouvernement veut mettre fin à la flambée des prix des denrées alimentaires

144

Les prix des denrées alimentaires deviennent de plus en plus inaccessibles. Le bol de maïs est passé à 1000 FCFA (contre 650 FCFA), celui de haricot à 1500 voire 2000 FCFA selon le type, et le sorgho a doublé et se vend à 1000 FCFA la mesure contre 500 ou 400 FCFA auparavant.

Plus remarquable, le bol de farine de manioc (gari) est désormais passé à 1200 FCFA en l’espace de quelques jours.

Pour diminuer cette flambée des prix, une équipe de la Direction régionale maritime du ministère du commerce était aux marchés de Tovégan et Badja ce mardi 8 juin 2021. L’équipe était accompagnée par le Préfet de l’Avé.

Cette sortie a permis à la délégation de sensibiliser les populations de ces localités sur l’ouverture des réserves du stock de sécurité nationale par le Gouvernement à travers l’ANSAT afin de couvrir les éventuels besoins des populations et desserrer l’étau spéculatif entretenu par certains commerçants.

Cette descente dans les marchés se déroulera dans les différentes régions du pays afin de maintenir accessible l’accès aux aliments de base et éviter les prix abusifs.

commentaires
Loading...