La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les présidents de l’UA s’engagent contre l’extrémisme violent en Afrique

36

Le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a pris part à la session extraordinaire de l’Union Africaine (UA) ce dimanche 6 décembre 2020.

La rencontre s’est tenue par visioconférence consacrée au fléau de la circulation anarchique des armes sur le continent sous le thème : « Faire taire les armes d’ici 2020 ».

Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’UA a précisé que « Si des initiatives ont été prises depuis pour la résolution des conflits violents et la promotion de la paix, la profusion des armes et l’absence quasi-totale de leur contrôle ont augmenté toutes les formes de violence : conflits intercommunautaires, extrémisme violent, grand banditisme urbain et rural, braconnage à grande échelle, trafics en tous genres. Le bruit des armes a rompu l’équilibre social harmonieux, paisible et heureux qui prévalait dans les sociétés africaines ».

Pour le Président Faure Gnassingbé, il y a toujours un espoir de faire sortir le contient de ce fléau. Et pour y parvenir, le Togolais appelle à une synergie d’action.

« Je suis persuadé qu’en engageant des actions fortes nous parviendrons à lutter efficacement contre ce fléau qui entrave nos efforts de développement », a déclaré le Chef de l’Etat à cette occasion.

Il faut relever que les Etats membres de l’Organisation s’étaient en effet engagés en 2013 à l’occasion du cinquantenaire de l’Union à « faire taire les armes à feu en Afrique d’ici 2020 », dans le cadre de l’agenda 2063.

commentaires
Loading...