La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Nigéria : la première femme pilote d’hélicoptère de combat décède

newworld
1 342

Arotile Tolulope, première femme pilote d’hélicoptère de combat de l’histoire de la force aérienne nigériane est décédée hier mardi.

La jeune femme est décédée des suites de blessures à la tête, causées par un accident de la circulation à la base de la NAF (Force Aérienne Nigériane) dans l’État de Kaduna.

L’annonce a été faite dans un communiqué par Ibikunle Daramola, Directeur des relations publiques et de l’information de l’armée de l’air nigériane. « C’est avec une grande tristesse que la Force aérienne nigériane (NAF) annonce avec regret la mort malheureuse du lieutenant d’aviation Tolulope Arotile, décédée aujourd’hui, le 14 juillet 2020, des suites de blessures à la tête subies à la suite d’un accident de la route à la base de NAF Kaduna. Le lieutenant d’aviation Arotile, qui a été engagée dans la NAF en septembre 2017 en tant que membre du cours régulier 64 de l’Académie nigériane de défense, a été la toute première femme pilote d’hélicoptère de combat au sein du Service », peut-on lire.

« Au cours de son bref mais percutant séjour dans le Service, feu Arotile, originaire d’Ife dans la région du gouvernement local d’Ijumu, dans l’État de Kogi, a contribué de manière significative aux efforts visant à débarrasser les États du centre-nord des bandits armés et d’autres éléments criminels en effectuant plusieurs missions de combat sous Opération GAMA AIKI à Minna, dans l’État du Niger », précise le communiqué.

Il faut rappeler qu’après l’annonce de la mort de la jeune femme de 23 ans, une vague de réactions a inondé la toile nigériane, saluant sa bravoure et sa détermination.

Laisser un commentaire