La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Pass vaccinal : les imams prennent acte mais demandent plus de temps pour la sensibilisation des fidèles

1 408

À la veille de l’application de la mesure liée à la présentation du pass vaccinal devant les lieux de culte, le conseil des Imams pour les affaires sociales et services humanitaires (CIASSH) s’est réuni ce jeudi 2 décembre 2021, à la mosquée de Tokoin solidarité pour discuter des décisions à prendre.

Pour le président du conseil des Imams pour les affaires sociales et services humanitaires, Imam Bin Idriss “cette réunion est pour échanger avec les imams membres de notre conseil pour voir de quelle manière on peut accompagner l’État dans son projet de lutte contre la pandémie à coronavirus”.

À quelques heures de l’entrée en vigueur de cette décision, l’inquiétude et l’incertitude demeurent.
En effet, le lundi 15 novembre 2021, le ministre Payadowa Boukpessi a signé une note à travers laquelle il a été décidé que l’accès aux lieux de cultes sera subordonné à la présentation d’un pass-vaccinal contre la Covid-19 ou d’un test PCR négatif datant de moins de trois (3) jours, à compter du 03 décembre 2021.

Selon les imams, la décision du gouvernement est bonne mais les imams membres du conseil demandent plus de temps pour sensibiliser les fidèles sur la question.

“Par rapport au communiqué du gouvernement de montrer le pass vaccinal avant d’avoir accès aux lieux de culte, du côté du conseil des Imams nous disons nous avons pris acte mais par rapport à son application, nous voudrions demander au gouvernement de nous donner un peu de temps pour nous permettre de renforcer la sensibilisation et aussi renforcer les capacités des imams par rapport aux connaissances des outils nécessaires pour sensibiliser les gens sur la Covid-19” a plaidé le secrétaire général de ce regroupement des Imams, Imam Tadjoudine.

Depuis l’apparition de la pandémie à coronavirus au Togo, plusieurs mesures ont été prises pour sensibiliser les citoyens sur sa contamination. Les imams de leur côté ont plutôt opté pour la sensibilisation et la formation.

Une formation qui selon eux permettra aux imams du Togo d’être outillés pour renforcer la sensibilisation et aider le gouvernement togolais à véritablement lutter contre la pandémie.

commentaires
Loading...