La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Covid-19 : les mésaventures d’un américain testé positif à Lomé

225

Le Togo est vraiment sur le qui-vive lorsqu’il s’agit d’empêcher la propagation de la Covid-19. Un citoyen américain du nom de Casey McCoy a d’ailleurs été secoué par l’extrême vigilance des autorités sanitaires. Il s’est plaint dans une interview accordée au site américain Fox9.

Casey McCoy et sa petite étaient au Togo pour participer au mariage de son meilleur ami à la mi-décembre. Ils envisageaient un voyage merveilleusement mémorable. Le déplacement est bien évidemment gravé dans sa mémoire, mais il est loin d’être merveilleux. Son cauchemar a débuté lorsqu’il rentrait chez lui.

“Toute l’expérience avant le 23 décembre a été tout simplement remarquable. C’est un pays magnifique. Les gens sont fantastiques”, a déclaré M. McCoy. Les choses ont rapidement tourné pour le natif de Minneota après avoir été testé positif au Covid-19 et avoir été contraint de rester en quarantaine dans un hôtel sur place.

“Quand je suis arrivé à l’aéroport, ils ont lancé un code et il a montré que c’était positif (…) Ils m’ont mis dans cette ambulance, lumières et sirènes, escorte militaire, et ils se sont arrêtés dans cette ruelle d’un hôtel, et je suis ici depuis”, a déclaré l’Américain. Au cours des 11 derniers jours, ce dernier affirme avoir dû faire face à des conditions insalubres et à une nourriture et une eau irrégulières. Il révèle : “On me donne un litre d’eau par jour, et ce n’est pas toujours le cas”.

Le processus de retour à la maison a été déroutant. Dimanche soir, Casey a appris que son test était négatif et qu’il pouvait rentrer chez lui. Il a ensuite appris qu’il serait détenu jusqu’à mardi et qu’il devrait subir un nouveau test. L’Américain admet avoir entendu des commentaires négatifs de la part des gens sur son épreuve, mais il insiste sur le fait qu’il a fait des recherches sur les taux d’infection dans le pays et qu’il a pris toutes les précautions nécessaires.

Pour l’instant, voyager en temps de crise sanitaire représente un véritable danger à ses yeux. Casey ne sait pas encore quand il aura le feu vert pour rentrer aux États-Unis.

commentaires
Loading...