La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Togo tient le brassard du Droit des affaires en Afrique

486

Des références dans le domaine du Droit, le Togo les collectionne. Pour vous, jeunes étudiants juristes en quête de modèle ou d’« idole », voici des noms et cabinets qui en matière de droit font plus que tâche d’huile.

En deux années consécutives, le Togo a été représenté au sein du peloton de tête du classement des avocats d’affaires les plus influents du continent, réalisé depuis quelques années par le magazine Jeune Afrique.

L’an dernier, Me Séna Agbayissah était 5e dans le classement, mais au dernier classement, il a gagné 4 places pour se retrouver en tête de liste. Ainsi au classement, Me Séna Agbayissah et Pascal Agboyibor sont respectivement au premier et au deuxième rang.

Me Séna Agbayissah est un spécialiste du droit bancaire et financier. Les marchés du carbone et le financement de projets sur le continent, voilà la pelouse sur laquelle il s’exprime.

Actuellement associé chez Hughes Hubbard & Reed (fondé depuis 2012), il a été entre autres conseil du Togo dans l’arbitrage contre Bolloré devant le Conseil international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi).

Ce juriste chevronné accompagne également l’État ivoirien dans des projets énergétiques majeurs totalisant près de 900 millions d’euros d’investissements.

Le dauphin au classement, Pascal Agboyibor est celui qui dirige actuellement le Cabinet Asafo & Co. Anciennement chez Orrick, il a rejoint Asafo& Co. fondé en 2019, qui comptabilise déjà, plus de 200 dossiers actifs. Ce qui a également joué en sa faveur pour la médaille d’or « Projet », de Jeune Afrique.

Martial Akakpo & associés sur le trône en 2020.

Des noms togolais trônent au sommet du droit des affaires, mais des cabinets aussi.

Ainsi, à la tête du classement 2020 de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), on retrouve Martial Akakpo & associés.

Le cabinet voit le jour en 1985 grâce à Charles AKAKPO qui a eu une longue carrière d’enseignant et de magistrat. Son fils Martial Akakpo prendra le flambeau quelques années plus tard.

Spécialisé en Contentieux international des affaires portant notamment sur le financement des entreprises et marché de capitaux, il prendra donc les rênes d’une société qui a pour champ d’action les questions de Droit des affaires et d’entreprises.

Elle accompagne aussi sa clientèle sur les nouveaux marchés de l’OHADA, intervenant notamment en tant qu’expert dans le cadre d’opérations de financement effectuées au profit des sociétés togolaises par des institutions financières internationales telles que la Proparco, la Société Financière Internationale (SFl), ou encore la Banque Africaine de Développement (BAD).

Outre Martial Akakpo & Associés, 4 autres cabinets togolais se retrouvent dans le top 50 des meilleurs cabinets d’avocats en droit OHADA : il s’agit de SCP Toble & Associés ( 7è ), Cabinet Attoh Messah (24è ), SCP Eli & Pierre ( 36è), Femiza & Associés (40è).

commentaires
Loading...