La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les acteurs de PARCI en évaluation à Lomé

71

Lomé abrite la 3e session du comité de pilotage du Programme d’Appui au Renforcement des Capacités Institutionnelles (PARCI) de l’UEMOA et de la CEDEAO.

Les activités de Lomé vont permettre aux différentes commissions d’évaluer le niveau de mise en œuvre des différentes composantes du programme PARCI démarré en décembre 2014 avec le financement de l’Union Européenne.

Il s’agit, pour ces institutions sous-régionales, de corriger les faibles taux de performance et d’exécution des différents projets et programmes régionaux.

Il est question à travers cette rencontre de mettre les différentes institutions aux normes de gestion internationales via le PARCI. A l’issue de cette rencontre, les participants vont, entre autres, proposer des perspectives pour une optimisation des résultats. 

Pour le représentant Résident de la Commission de l’UEMOA au Togo, Assoukou Raymond Krikpeu « L’UEMOA et la CEDEAO mettent en œuvre des chantiers importants pour le développement de la région et des pays. Ces deux organisations ont une exigence d’efficacité et de performance organisationnelle ».

Il a par ailleurs ajouté que la présente réunion du comité de pilotage va permettre d’examiner aussi le règlement intérieur du comité d’une part, et faire le point de la mise en œuvre du programme d’autre part. En juin 2017 déjà à Bruxelles, le projet PARCI a été élargi aux deux banques régionales que sont la BOAD, la BIDC ainsi qu’à la CEDEAO. L’idée était de renforcer l’intégration régionale.  Cette session constitue donc une première pour ces nouveaux venus.

« Nous nourrissons tous le secret espoir qu’au terme de l’appui du PARCI, nos deux banques régionales de développement seront replacées dans leurs rôles effectifs. Ceci, dans le cadre du plan d’investissement extérieur et autres financements de l’Union Européenne ;  ou encore d’autres partenaires techniques et financiers » soutient Assoukou Raymond Krikpeu.

commentaires
Loading...