La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ghana : le parlement rejette le budget de l’Etat 2022

208

Le parlement ghanéen a rejeté le projet de budget 2022 du gouvernement en raison de préoccupations relatives à une taxe sur les services bancaires électroniques.

Ken Ofori-Artta, le ministre ghanéen des finances, avait annoncé le 17 novembre que le pays prévoyait d’introduire une taxe de 1,75 % sur toutes les transactions électroniques, y compris les paiements par téléphonie mobile, les transferts bancaires et les paiements des commerçants, à partir de janvier, afin d’élargir le filet fiscal.

Vendredi dernier, les législateurs du parti au pouvoir, le New Patriotic Party, ont quitté le Parlement après avoir accusé le président de la Chambre de partialité parce qu’il avait déclaré que le ministre des finances ne devait pas être présent lors du vote. En leur absence, un vote a eu lieu et l’opposition a rejeté le budget, rapporte Reuters.

Dans un tweet postérieur, Sam George, législateur de l’opposition, a écrit “Le budget 2022 a été rejeté par le parlement”. “Nous, en tant que minorité, avons pris position avec le peuple ghanéen pour rejeter un budget qui avait l’odieux E-Levy, augmenté les frais et charges du gouvernement. Victoire pour le Ghana”, a-t-il déclaré.

Cela signifie que le parti au pouvoir va maintenant devoir négocier avec le parti de l’opposition au Parlement pour parvenir à un compromis sur la proposition de budget.

commentaires
Loading...