La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le ministre Marc Ably-Bidamon prend la tête de WAPCO

351

Le ministre des Mines et de l’Energie Marc Ably-Bidamon, est depuis vendredi le président du comité des Ministres du projet du gazoduc d’Afrique de l’Ouest (WAPCO) lors de leur 18réunion tenue dans la capitale Ghanéenne.

WAPCO, est un regroupement des pays qui ont décidé d’assurer le transport du gaz naturel du Nigéria afin d’approvisionner le Bénin, le Ghana et le Togo, il est confronté depuis son inauguration à des difficultés.

Projet à un milliard de dollars, WAPCO n’a jamais fourni les 120 millions de mètres cubes/jour prévus.

Au Togo, la centrale thermique opérée par l’Américain ContourGlobal avait été conçue pour fonctionner principalement au gaz naturel.

Mais l’exploitant est contraint d’utiliser le fioul lourd – beaucoup plus cher – pour produire de l’électricité.

Les experts estiment que le gazoduc ne sera jamais en mesure d’atteindre la production maximale et certains opérateurs envisagent désormais de se tourner vers le gaz liquéfié.

Un plan de redressement assorti d’un chronogramme d’exécution a été adopté par le comité des ministres chargé de ce secteur, réunis hier à Accra.

Marc Ably-Bidamon est bien décidé à faire du gazoduc un outil performant pour renforcer les capacités énergétiques des 4 pays clients.

Lors de cette même rencontre ministérielle, Sediko Douka, le commissaire en charge de l’énergie et des mines de la Cedeao, a annoncé le lancement d’un grand projet de développement énergétique entre 2019 et 2033.

M. Douka a indiqué que la commission avait développé un nouveau plan directeur pour la production et la transmission de l’énergie.

Ce projet a pour but de faire face aux défis du développement de la sous-région, y compris le déficit d’infrastructures de production et de transmission, l’accès limité à l’énergie, les faibles performances des centrales énergétiques et les coûts élevés.

commentaires
Loading...