La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Vo-Asso et Zooti deux villages pilote pour l’électrification de 300 localités du Togo

132

Dans la vision du développement du Togo, de répondre aux objectifs du PND et de l’électrification de tout le pays, le gouvernement togolais lance à cet effet les projets d’électrification rurale phase 3 et phase 4 ce 29 Novembre dans les localités d’Asso et de Zooti dans la préfecture de Vo à 80 km de la capitale Togolaise par raccordement. Ce projet dont son exécution est d’une importante capitale pour le Togo vise à augmenter significativement le taux d’électrification en milieu rural et de permettre son essor économique, gage de création d’emplois et de la réduction de la pauvreté.

Au total, c’est près de 300 locations du pays qui sont visé par ce projet  dans la mise en œuvre de ce projet et seront électrifiés. Ce projet aussi gigantesque qu’ambitieux, rentre non seulement dans le secteur de l’énergie, mais également, dans les autres secteurs porteurs de croissance et ce lancement dont sa tenue est une réalité aux yeux des populations de Vo témoignent l’amorce tangible de la mise en œuvre de la stratégie d’électrification du Togo.

En effet, ce lancement fait suite à plusieurs adoptions du gouvernement dont celui du 03 Août 2018 du programme national de développement, qui accorde une forte importance à l’énergie comme pilier de développement où trois défis majeurs sont à relever pour la période quinquennale 2018-2022, à savoir le renforcement de la gouvernance du secteur de l’énergie, le renforcement des capacités de production, de stockage et de distribution de l’énergie électrique et des hydrocarbures et l’amélioration de l’accessibilité de l’énergie à moindre coût pour les industries et les ménages en particulier dans les zones de transformation agro-alimentaires, industrielles et minières.

Au Togo depuis 2005, les Togolais ayant accès à l’énergie électrique envoisinaient le quart de la population et comme le stipule le directeur de cabinet du ministre des Mines et de l’énergie, Banimpo Gbengbertane, représentant le ministre Marc Dédèwe Ably-Didamon, au lancement « Dix ans, les reformes et les initiatives du gouvernement ont permis de quitter 18% pour se hisser à 40% de taux d’électrification et de 2% à 8% en milieu rural ». Il constate pour sa part qu’aujourd’hui « les ambitions des autorités Togolaises sont de pouvoir atteindre un taux d’électrification de 50% et de 100% en 2030 et ceci grâce aux nombreuses initiatives notamment la mise en œuvre de la stratégie d’électrification ».

Et pour réussir ce paris, le DC a invité les localités bénéficiaires à rendre utile cette action en prenant soin des matériels que le gouvernement aura à installer pour non seulement la pérennité du projet mais pour l’utilité durable de ces ressources.

Le financement de ce projet d’électrification d’une valeur de 25 milliard FCFA, est l’œuvre du gouvernement indien et la Banque Islamique pour le développement, des partenaires techniques et financiers qui irréversiblement aident le Togo vers la croissance et la lutte contre la pauvreté.

Pour madame Dogbe, ministre du développement à la base et cadre du milieu, le choix porté sur la localité d’Asso et de Zooti est un choix stratégique et ce choix relève du dynamisme dont fait preuve les populations de Vo-Asso et de Vo-Zooti.

« C’est l’un des villages ou se réuni périodiquement les populations pour discuter les projets de développements du village. C’est rare de voir ce genre de chose dans nos villages. En général, on est préoccupé par les questions politiques et qui parfois n’apportent rien du tout dans les quotidiens de nos populations ». a-t-elle relevé.

Pour le porte-parole de la population, Adonon Komlan, a remercié le chef de l’état pour le choix porté sur leur localité pour le lancement de ce projet d’électrification. Il a tout de même manifesté sa joie de voir ce jour se réaliser et qui pour lui « est un grand jour, un jour de lumière, un jour où la population de Vo-Asso pourra espérer sortir de l’obscurité, des ténèbres et du noir. Un jour où la population pourra désormais espérer bénéficier des avantages du courant électrique. Un jour où la population pourra espérer enclencher des activités génératrices de revenus. Là où il y’a l’électricité, il y’a la civilisation le développement l’émergence ».

« Le programme d’électrification rurale a été initié par le gouvernement de la république togolaise et dans ce programme il y a plusieurs projets. La phase 3 et 4 consiste à électrifier un peu prêt de 300 localités ; toutes ces localités sont reparties sur l’ensemble du territoire national togolais. Ce projet va consister à construire des réseaux moyens tensions 20 kilovolts et également construire des réseaux base tension au bout duquel nous aurons à brancher les ménages des populations » a précisé, Boukari Ahmed, ingénieur électricien, directeur d’exécution des projets à la CEET.

La compagnie électrique du Togo (CEET) va accompagner les populations à travers des campagnes de promotion pour permettre à tous les ménages même les plus faibles revenu de pouvoir avoir un compteur à la maison surtout les compteurs prépayé le plus adapté et des lampadaires dans rues pour l’éclairage publique.

 

 

commentaires
Loading...