La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Des journalistes togolais formés aux techniques et outils de vérification des faits

Des journalistes togolais ont participé à un atelier de formation à Lomé, le 22 novembre 2022 dans le cadre de l’initiative de développement des médias de la Fondation AW Free, qui vise à transmettre des connaissances sur les meilleures pratiques afin d’améliorer les systèmes médiatiques.

 

Les journalistes ont été initiés aux processus de vérification des faits, notamment l’identification des affirmations, la vérification des informations, la présentation des faits, la diversification des sources et la rédaction de rapports de vérification des faits.

 

Le Directeur Exécutif de la Fondation AW Free, Emmanuel Agbenonwossi, a déclaré : ” L’Afrique francophone a ses propres défis particuliers qui constituent un terrain fertile pour la production et la consommation de fake news. Cette série de formations initiée par notre fondation aidera les journalistes de la région à comprendre comment l’évolution et la manifestation du problème des fake news et de la cyber-propagande sont étroitement liées à la montée des politiques populistes, du capitalisme numérique, etc. et comment combattre ce phénomène. La formation contribuera également à combler le fossé existant dans le cycle de vérification des faits d’actualité, ce qui est indispensable pour renforcer le journalisme professionnel et éthique.”

 

Rabiu Alhassan, Directeur de FactSpace West Africa qui a dirigé la formation, a déclaré : “La militarisation de la désinformation est devenue l’une des principales menaces auxquelles le monde est confronté. Il va sans dire qu’en raison de la faible alphabétisation numérique sur le continent, de nombreux pays africains courent un plus grand risque. C’est pour cette raison que nous nous engageons à renforcer les capacités d’un maximum d’Africains pour les aider à lutter contre les mauvaises informations. Plus encore, nous avons besoin que les journalistes s’assurent que de fausses informations ne se glissent pas dans leurs reportages et cette formation vise à atteindre cet objectif.”

 

Le rédacteur en chef du groupe AfricaWeb, Ismail Akwei, a également présenté aux journalistes les produits numériques créés par le groupe de médias pour démocratiser le journalisme et renforcer les capacités des créateurs de contenu.

 

“AfricaWeb a créé le GhanaWeb Reporter pour sa plateforme au Ghana afin de renforcer la liberté d’expression dont jouit le pays. Nous sommes impatients d’introduire le Reporter au Cameroun, en Tanzanie et au Nigéria, où chacun peut s’exprimer librement et tenir ses communautés informées tout en gagnant des revenus grâce aux recettes générées par son contenu “, a expliqué Ismail Akwei.

 

En mars 2022, FactSpace West Africa, l’une des principales organisations de vérification des faits en Afrique, a conclu un partenariat avec AW Free Foundation pour étendre la lutte contre la désinformation, les fausses nouvelles et la propagande à travers l’Afrique. 

 

AW Free Foundation est une organisation à but non lucratif fondée par AfricaWeb, l’un des plus grands éditeurs d’Afrique opérant au Ghana (ghanaweb.com), au Cameroun (camerounweb.com), au Nigeria (mynigeria.com), en Tanzanie (tanzaniaweb.com) et au Togo, entre autres pays africains.

 

Ce partenariat devrait permettre à AfricaWeb d’atteindre 4 millions de visiteurs multilingues par mois dans trois régions d’Afrique et de s’appuyer sur son vaste réseau de journalistes multilingues pour vérifier, contrôler les faits et publier largement des informations vérifiées dans plusieurs langues à travers l’Afrique.

 

Entre autres activités, FactSpace West Africa et AW Free Foundation organiseront des formations sur la vérification des faits pour les journalistes, les lanceurs d’alerte, les OSC et le grand public afin de développer leurs compétences en la matière. La formation au Togo s’inscrit dans le cadre de ce partenariat.

 

FactSpace West Africa et AW Free Foundation ont hâte de former des milliers de fact-checkers en Afrique et de vérifier systématiquement les informations dans plusieurs langues africaines.

 

AW Free Foundation est une organisation indépendante à but non lucratif fondée par AfricaWeb pour promouvoir le journalisme professionnel, les médias indépendants et la liberté d’expression en Afrique sub-saharienne. Avec des opérations au Ghana, au Cameroun, au Nigeria, en Tanzanie et au Togo, entre autres, nous utilisons la technologie, l’innovation et les compétences pour soutenir les médias menacés, et promouvoir la technologie ouverte et les outils et boîtes à outils non censurés pour les journalistes.

 

Il faut dire que FactSpace West Africa est une organisation indépendante et non partisane qui s’attaque à la désinformation et à la propagande en Afrique de l’Ouest. Il mène des initiatives de vérification des faits au Ghana et en Gambie et est signataires du code de principes de l’International Fact-Checking Network (IFCN). Le code de principes de l’IFCN à Poynter est une série d’engagements que les organisations respectent pour promouvoir l’excellence dans la vérification des faits.

commentaires
Loading...