La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Burkina Faso : le Président Roch Marc Christian Kaboré démissionne

L’armée burkinabè vient officiellement de prendre le pouvoir. Après deux jours d’agitation, le Président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré, en détention avec d’autres membres du gouvernement, a décidé de démissionner.

Ces deux derniers jours, les Burkinabès ont été témoins de tirs à l’arme lourde dans plusieurs casernes du pays. En effet, des soldats mutins étaient à l’œuvre pour prendre le contrôle du pouvoir et c’est ce qui a été fait. Roch Marc Christian Kaboré n’est plus président de la République du Burkina Faso depuis quelques heures.

Dans un document manuscrit publié par la télévision publique (RTB), le désormais ex-chef d’Etat indique avoir démissionné “dans l’intérêt supérieur de la nation”. “Par la présente, et dans l’intérêt supérieur de la nation, suite aux évènements qui s’y déroulent depuis hier, j’ai décidé de déposer ma démission de mes fonctions de Président du Faso, chef du gouvernement, chef suprême des Forces armées nationales”, lit-on dans la lettre.

Pour rappel, dimanche matin, des militaires burkinabès ont orchestré un coup d’Etat ayant abouti à l’arrestation du Président Roch Marc Christian Kaboré. Ensuite, l’armée a mis en place le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) chapeauté par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Les militaires ont également annoncé que le gouvernement ainsi que des institutions de l’Etat ont été dissous. Un couvre-feu est instauré de 21h à 5h. Les militaires s’engagent au “retour à un ordre constitutionnel” dans “un délai raisonnable”.

commentaires
Loading...