La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contact Elite vertical

Timide démarrage du recensement électoral

5

Début ce matin du recensement électoral dans la zone 1. Près de 2700 Centres de recensement et de vote (CRV) devraient s’ouvrir ce matin sur une partie du territoire pour accueillir les citoyens afin de leur délivrer les cartes d’électeurs.

A Lomé, si certains centres ont pu ouvrir effectivement et commencer la délivrance des cartes d’Electeurs, d’autres par contre n’ont pas encore pu s’ouvrir selon les informations recueillies par nos reporters déployés sur certains sites de la ville.

Ainsi, à la CELI Agoenyivé 1-4-6 comme à la Celi Bè- Est ou encore à la CELI Aflao Gakli, à 10h, la plupart des kits de recensement n’ont pas pu être initialisé en vue de leur déploiement effectif dans les CRV.

Au CEG Agbalepedogan, qui abrite 05 CRV, le matériel électoral et les agents électoraux ont été effectivement déployés. Certains des 05 centres ont commencé par délivrer leurs premières cartes aux citoyens, qui commencent par faire la queue devant les deux centres opérationnels. » Les agents électoraux sont lents », fulmine un d’entre eux.

« Le matériel fonctionne normalement mais certaines salles manquent de prise électriques pour permettre aux opérateurs de saisie de brancher les kits afin de démarrer les opérations », a indiqué Mme Dao, coordinatrice générale du centre.

Au CEG Agoenyivé, les opérations ont également démarré timidement. Seuls quatre des 12 CRV prévus ont effectivement ouvert leurs portes aux électeurs. Le reste en cours d’initialisation  sera convoyé dans le centre d’ici la fin de la journée, a confié à la rédaction d’Elite d’Afrique, un membre de la CELI.

Pour un observateur, ce démarrage timide est dû aux retards accusés dans le déploiement et dans la gestion des agents électoraux.

Rappelons que ce recensement organisé par la CENI a pour objectif de disposer d’un  nouveau fichier électoral en vue des élections législatives et locales de décembre prochain. Si selon le gouvernent et le président de la CENI, toutes les mesures ont été effectivement prises pour le démarrage effectif et dans les conditions idoines de ce recensement électoral, une partie de l’opposition, regroupée au sein de la Coalition des 14 a appelé au boycott de ces opérations.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...