La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Caravane Climatique vers la COP27 : l’ONG JVE organise un débat communautaire à Kara

Pour faire entendre la voix de tous les citoyens à la COP27 de Charm el-Cheikh, la société civile africaine organise une caravane africaine pour le climat. Coordonner au Togo par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’environnement qui bénéficie d’un appui financier d’OXFAM, la caravane lancée il y a quelques semaines étaient à l’étape de la région de la Kara le samedi 8 octobre.


A Kara les participants parmi lesquels l’on retrouve des autorités administratives et locales, des acteurs de développement, des responsables d’ONG, agriculteurs et toute les couches sociales dont les personnes vivantes avec un handicap ont eu l’opportunité de s’exprimer autour des enjeux du changement climatique et surtout de la justice climatique.

De fait, la rencontre a permis d’échanger avec toutes les couches de la population sur les mesures d’adaptation et d’atténuation aux changements climatiques.

METOCOB 4

« Cette caravane qu’organise l’ONG JVE au Togo, tout comme d’autres organisations dans 27 autres pays d’Afrique s’inscrit aux activités préparatoires de la COP 27. Elle vise à sensibiliser les communautés sur ce qui est réellement le changement climatique, mais quelles sont aussi les bonnes pratiques à adopter, de l’autre côté de valoriser les capacités de résilience de ces communautés face au changement climatique », précise Eugène KOKOTI, responsable de l’antenne de Kara de l’ONG JVE.


Ainsi des travaux en ateliers ont permis à la population de faire des propositions concrètes qui ont été catégorisées suivant différents axes, notamment l’agroécologie, la gestion durable des terres, la gestion durable des ressources en eaux, les énergies durables et la gestion des ressources forestières.

A l’issu de la rencontre, des messages et déclarations formulés par les participants ont été remis au représentant du Maire par le chef du quartier d’Ateda. Avant l’étape de Kara, la caravane nationale a permis d’organiser des débats publics à Kpalimé, Atakpamé et à Dapaong.

Les messages et déclarations des participants faut-il le préciser seront pris en compte dans le plaidoyer commun que devrait présenter la société civile africaine à la COP qui se déroulera du 7 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh.

La caravane est soutenue par plusieurs organisations nationales et la coordination à l’échelle continentale est assurée par CGLTE, JVE, OXFAM, et SECAM (Conference des évêques d’Afrique).

commentaires
Loading...