La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La FESYNTET appelle les enseignants à boycotter la grève de la FESEN

78

Les revendications de la fédération des syndicats de l’éducation nationale FESEN ne sont pas les même chez la fédération des syndicats des travailleurs des enseignements du Togo FESYNTET. Face à la presse ce lundi 1 novembre 2021, la FESYNTET appelle ses camarades à boycotter la grève de 48 heures lancée par la FESEN.

Pour ce syndicat, la gratification exceptionnelle pour les enseignants n’est pas la priorité de l’heure. Pour eux, il faut plutôt organiser un concours spécial en faveur des enseignants sur le terrain.

Selon le syndicat des fédérations, syndicats des travailleurs des enseignements du Togo FESYNTET, la promesse de payements de la gratification exceptionnelle aux enseignants est belle et bien maintenue. C’est une question de temps.

« C’est le gouvernement même qui a promis de nous offrir une gratification exceptionnelle. Et depuis que cela a été annoncé, les discussions n’ont pas cessé. Même le 4 novembre prochain, nous allons encore répondre à une invitation de nos ministres de tutelle. Entre temps, ils nous ont dit que cette gratification va être faite, seulement que cela prend un peu de temps à cause des contraintes budgétaires liées à la pandémie du coronavirus. C’est par rapport à tout ça là que nous disons que nous ne pourrons pas embarquer nos membres dans cette grève », a expliqué Ayité Abaglo, Secrétaire général de la FESYNTET.

« Il était question de tout faire pour que la rentrée ait lieu, de publier les résultats du dernier concours de recrutement des enseignants, de former le personnel d’encadrement et de le doter de matériels. À ce jour, toutes ces choses ont été faites. Il est également question de mettre suffisamment d’enseignants à la disposition des établissements scolaires. Car nos élèves manquent cruellement d’enseignants. Donc, nous nous plaidons plutôt qu’un concours spécial soit lancé à l’endroit de nos frères enseignants, volontaires pour combler le manque sur le terrain », a ajouté M. Abaglo.

Pour information, la gratification exceptionnelle aux enseignants promise par le gouvernement devrait être payée aux enseignants en janvier 2021. 10 mois après, plusieurs rappels au gouvernement, la FESEN montre au créneau et appelle ses camarades enseignants à observer une grève de 48 heures les 3 et 4 novembre prochains.

commentaires
Loading...